Avertissement Cette page Web a été archivée dans le Web.

Contenu archivé

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique sur les communications et l'image de marque.

Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Rapport du COSEPAC sur la situation du rosier sétigère au Canada -­ Mise à jour

Résumé technique

Rosa setigera

Climbing prairie rose

Rosier sétigère

Zone d’occurrence au Canada : Sud‑Ouest de l’Ontario, comté d’Essex et comtés limitrophes

 

Information sur la répartition

·       Zone d’occurrence (km2) <2000 km2

·       Préciser la tendance (en déclin, stable, en croissance, inconnue) : stable

·       Y a‑t‑il des fluctuations extrêmes dans la zone d’occurrence (ordre de grandeur > 1)? non

·       Zone d’occupation (km2) : 15 km2

·       Préciser la tendance (en déclin, stable, en croissance, inconnue) : déclin d’environ 38 p. 100

·       Y a‑t‑il des fluctuations extrêmes dans la zone d’occupation (ordre de grandeur > 1)? non

·       Nombre d’emplacements existants : 19 sites confirmés, 19 autres observés, 1980-1992

·       Préciser la tendance du nombre d’emplacements (en déclin, stable, en croissance, inconnue) : en déclin : 5 sites disparus, 10 non retrouvés, 6 en déclin, 7 stables, 4 nouveaux

·       Y a‑t‑il des fluctuations extrêmes dans le nombre d’emplacements (ordre de grandeur >1)? non

·       Tendance de l’habitat : préciser la tendance de l’aire, de l’étendue ou de la qualité de l’habitat (en déclin, stable, en croissance ou inconnue) : en déclin : habitat en cours de développement ou de dégradation

 

Information sur la population

·       Durée d’une génération (âge moyen des parents dans la population : indiquer en années, en mois, en jours, etc., 3 ans avant la première floraison en culture (probablement plus en milieu naturel)

·       Nombre d’individus matures (reproducteurs) au Canada (ou préciser une gamme de valeurs plausibles) : 145 (estimation d’après les recensements de 2001 et les observations depuis 1980)

·       Tendance de la population totale quant au nombre d’individus matures (en déclin, stable, en croissance ou inconnue) : déclin lent au cours des 18 dernières années

·       S’il y a déclin, % du déclin au cours des dernières/prochaines dix années ou trois générations, selon la plus élevée des deux valeurs (ou préciser s’il s’agit d’une période plus courte) : déclin de 21 p. 100

·       Y a‑t‑il des fluctuations extrêmes du nombre d’individus matures (ordre de grandeur > 1)? non

·       La population totale est‑elle très fragmentée (la plupart des individus se trouvent dans de petites populations relativement isolées [géographiquement ou autrement] entre lesquelles il y a peu d’échanges, c.‑à‑d. migration réussie de  < 1 individu/année)? effectif réparti essentiellement entre l’île Pelée, Windsor, le parc Wheatley, Tilbury et l’île Walpole

·       Énumérer chaque population et donner le nombre d’individus matures dans chacune.

3. Arner                                  1

19. Malden                             0

24. Marais Hillman                  3

27-31 Île Pelée                      13

36-7. Comber                         3

39. A. c. Rowsoms       env.    12

41-43. Windsor             env.   14

45-6. Whitebread/Pr. Siding     1

50. Parc prov. Wheatley           7

52. Île Walpole                       2

53. Canton Mosa                    8

19 sites non recensés   env.   81

total :                                  145

·       Préciser la tendance du nombre de populations (en déclin, stable, en croissance, inconnue) : 5 disparus, 10 non retrouvés, 6 en déclin, 7 stables, 4 nouveaux

·       Y a‑t‑il des fluctuations extrêmes du nombre de populations (ordre de grandeur >1)? non

 

Menaces (réelles ou imminentes pour les populations ou les habitats)

- développement, surtout dans la région de Windsor

- succession végétale

- gestion inappropriée des aires de conservation et des bords de routes

- circulation non réglementée des véhicules tout‑terrain (VTT)

- concurrence éventuelle avec des arbustes exotiques envahissants

 

Effet d’une immigration de source externe

·       L’espèce existe‑t‑elle ailleurs (au Canada ou à l’extérieur)? Canada : non; É.‑U. : oui

·       Statut ou situation des populations de l’extérieur?non en péril à l’échelle du globe (G5); S1-S2 dans 2 États américains; S3 dans 2 États américains; nulle part S4 ou S5

·       Une immigration a-t-elle été constatée ou est-elle possible? aucune constatée, mais possible par la dissémination des graines

·       Des individus immigrants seraient-ils adaptés pour survivre à l’endroit en question? probablement, si les individus proviennent d’un État du nord

·       Y a-t-il suffisamment d’habitat disponible pour les individus immigrants à l’endroit en question? oui, sauf qu’il est en déclin ou qu’il se dégrade

 

Analyse quantitative

5 populations disparues, 10 non retrouvées, 6 en déclin, 7 stables, 4 nouvelles.

Effectif des populations recensées :

1984 : 116 + 20 jeunes; 2000-2001 : 64 + 44 jeunes.

Effectif estimé pour l’ensemble des populations connues : 145 individus (reproducteurs et jeunes confondus)