Avertissement Cette page Web a été archivée dans le Web.

Contenu archivé

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique sur les communications et l'image de marque.

Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Rapport du COSEPAC sur la situation du rosier sétigère au Canada -­ Mise à jour

Information sur l’espèce

 

Nom et classification

Le rosier sétigère (Rosa setigera Michaux) est un arbuste grimpant ou à tiges arquées, de la famille des Rosacées. Jusqu’à la fin des annés 1700, il était inclus dans le R. carolina, mais en 1803, Michaux l’a décrit comme une espèce distincte. Dans la partie nord de son aire, le rosier sétigère forme un taxon distinct. On trouvera des détails sur les différentes révisions taxinomiques concernant cette espèce dans le premier rapport du COSEPAC (Ambrose, 1984) et dans Lewis (1958).

Description

   Le rosier sétigère est un arbuste robuste, à tiges grimpantes ou arquées, atteignant souvent plusieurs mètres de longueur et pouvant donner naissance à des plants périphériques au point où leur extrémité touche le sol. Les aiguillons, élargis à la base, sont récurvés. Les feuilles des tiges fertiles comportent trois folioles, celles des tiges naissantes ou stériles en comportent trois ou cinq. La floraison se produit entre la fin juin et la mi‑juillet. Les fleurs, roses, ont des pétales mesurant de 2 à 3 cm de longueur et des styles concrescents formant une colonne exserte. Elles sont regroupées en corymbes (figure 1) apparaissant à l’extrémité des rameaux de l’année, produits par les tiges principales de l’année précédente. Le fruit, globuleux, est orange rougeâtre. On peut trouver une description plus détaillée et des illustrations du rosier sétigère dans Soper et Heimburger (1982), ainsi qu’une photo sur le site Web du MRO/MRNO.

   Le rosier sétigère se distingue des autres espèces de rosiers par ses longues branches arquées, par le nombre de folioles de ses feuilles (trois pour les tiges fertiles, trois ou cinq pour les tiges naissantes ou stériles) et par ses aiguillons, élargis à la base et récurvés.


Fleurs du rosier sétigère 


Figure 1. Fleurs du rosier sétigère (Jason M. Spangler, Austin, Texas).