Avertissement Cette page Web a été archivée dans le Web.

Contenu archivé

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique sur les communications et l'image de marque.

Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Rapport du COSEPAC sur la situation du rosier sétigère au Canada -­ Mise à jour

Importance de l'espèce

 

Au Canada, le Rosa setigera est restreint à l’extrême Sud‑Ouest de l’Ontario, dans le comté d’Essex et les comtés limitrophes. L’espèce, dont les fleurs sont très attrayantes, est le seul rosier grimpant indigène au Canada et un des rares rosiers dioïques. Aucun usage médicinal n’est mentionné pour ce rosier dans la Native American Ethnobotany Database. Par contre, de nombreuses autres espèces de rosiers ont été utilisées pour soigner divers malaises, et on peut penser que le rosier sétigère avait des usages apparentés.

Le Rosa setigera se trouve parfois dans des pépinières spécialisées en plantes indigènes.