Avertissement Cette page Web a été archivée dans le Web.

Contenu archivé

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique sur les communications et l'image de marque.

Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur la grenouille maculée de l’Oregon au Canada

Importance de l'espèce

Le R. pretiosa n’a pas été signalé dans les autres provinces canadiennes. Il se trouve en Colombie-Britannique à la limite septentrionale de son aire de répartition, et celle‑ci ne s’étend pas continûment dans l’État de Washington et l’Oregon, ayant été fragmentée par suite de la disparition de populations. L’espèce est considérée comme en voie de disparition dans l’État de Washington et en Oregon. Le public s’est, à ce jour, peu intéressé au R. pretiosa, probablement parce qu’il s’agit d’une espèce mal connue qui n’a été que tout récemment distinguée de la grenouille maculée de Columbia (Rana luteiventris) (Green et al., 1997). Le Rana pretiosa n’a pas d’importance économique, n’est ni chassé, ni élevé en captivité, ni exploité commercialement, et ne fait l’objet d’aucun préjugé ou opinion défavorables de la part du public.

On peut confondre le R. pretiosa avec le R. aurora et, dans une moindre mesure, avec le R. luteiventris. Aucune de ces espèces n’est délibérément exploitée ou détruite par l’homme, mais on ne connaît que très incomplètement les populations existantes et un manque d’attention pour les populations et les habitats de la grenouille maculée de l’Oregon pourrait entraîner une gestion déficiente de l’espèce en Colombie-Britannique.