Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur la grenouille maculée de l’Oregon au Canada

Protection

Le British Columbia Conservation Data Centre (BCCDC), qui tient des données sur le statut des espèces végétales et animales rares, menacées, sensibles et vulnérables de la Colombie-Britannique, a classé la grenouille maculée de l’Oregon (Rana pretiosa) dans la catégorie de risque G2/G3 à l’échelle mondiale et dans la catégorie S1 à l’échelle sous‑nationale. De plus, le BCCDC a placé l’espèce sur la liste rouge, indiquant par là qu’il s’agit d’une espèce en voie de disparition ou menacée dont la gestion doit faire l’objet d’une grande attention. Les membres indigènes de la famille des Ranidés figurent sur la liste des espèces sauvages de la British Columbia Wildlife Act et de ses règlements. Un permis doit être obtenu de la Wildlife Branch du Ministry of Environment, Lands and Parks provincial pour toute forme de capture, de maintien en captivité ou de manipulation du R. pretiosa. La Loi ne contient cependant pas de dispositions pour la protection de l’habitat de l’espèce. En fait, la protection accordée à R. pretiosa par la Wildlife Act est pour le moins minimale.

Le Fish and Wildlife Service des États-Unis est en train d’examiner le statut du R. pretiosa, qui pourrait au terme de cet examen figurer sur la liste fédérale des espèces en péril. Le Washington Department of Fish and Wildlife tient une liste des espèces en voie de disparition, menacées ou sensibles (Washington Administrative Codes 232‑12‑014 et 232‑12‑011, Appendix). En août 1997, un rapport final sur la situation du R. pretiosa et une recommandation quant à son statut ont été présentés à la Washington Fish and Wildlife Commission, qui a désigné l’espèce « en voie de disparition » (endangered) (McAllister et Leonard, 1997). Le Oregon Department of Fish and Wildlife tient lui aussi une liste des espèces en voie de disparition, menacées ou sensibles. Actuellement, la situation du R. pretiosa dans cet État est jugée critique (sensitive critical) (M. Hayes, comm. pers., 1999).