Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur la grenouille maculée de l’Oregon au Canada

Taille et tendances des populations

Taille des populations existantes

 Le nombre de masses d’œufs compté aux sites de reproduction du R. pretiosa est un paramètre qui permet d’estimer la taille des populations de l’espèce au Canada, et correspondrait à celui des femelles présentes, si l’on suppose que chaque femelle ne pond chaque année qu’une seule masse d’œufs, ce qui est le cas dans l’État de Washington selon Olson et Leonard (1997). À la station radio navale d’Aldergrove, jusqu’à 7 sites de ponte collective renfermaient 48 masses d’œufs en 1997 et 29 en 2000 (Haycock, 1998 et données inédites). Au marécage Mountain, deux sites de ponte collective renfermaient 16 masses d’œufs en 1997 et 45 en 2000, tandis qu’au marécage Maria, on a compté 38 masses d’œufs en 1997 et 75 en 2000. En supposant qu’il y a chez les adultes le même nombre de mâles que de femelles, on peut estimer les tailles de ces populations en 1997 à 96 adultes à la station radio navale, 32 adultes au marécage Mountain et 76 adultes au marécage Maria, ce qui donne un nombre total estimé de 204 adultes reproducteurs documentés en 1997 au Canada. Pour 2000, on obtient à ces mêmes endroits des populations estimées de respectivement 54, 90 et 150 adultes, pour un total de 294 adultes (données inédites). Licht (1969a) a dénombré 30 masses d’œufs en 1968 et 54 en 1969 à Langley. Le nombre de masses d’œufs à Langley en 1968 semble du même ordre que les nombres mesurés à l’ensemble des sites fréquentés par l’espèce en Colombie-Britannique. Il n’y a plus aujourd’hui de grenouille maculée de l’Oregon à Langley.

Dans l’État de Washington, McAllister et Leonard (1997) ont signalé des populations de 242 adultes au ruisseau Dempsey, 1 144 adultes au lac Trout, et 1 328 adultes au lac Conboy.

Tendances des populations

Des 62 populations historiques de grenouille maculée de l’Oregon d’Amérique du Nord, il n’en subsiste plus que 13, soit 1 dans l’État de Washington et 12 en Oregon. Ainsi, dans l’ensemble de l’aire de répartition de l’espèce, 79 % des populations historiques de grenouille maculée de l’Oregon ont disparu. Toutes les populations historiques ont disparu en Colombie-Britannique (3 sur 3), 91 % ont disparu dans l’État de Washington (10 sur 11), 76 % en Oregon (34 sur 45), et toutes ont également disparu en Californie (3 sur 3). En considérant une aire de répartition beaucoup plus étendue, comme le suggèrent les données historiques, Hayes (1997) a estimé que le R. pretiosa a disparu de plus de 90 % de son aire de répartition historique. On pourrait même obtenir un pourcentage légèrement supérieur, étant donné que Hayes (1997) n’a pas tenu compte des deux populations historiques de la Colombie-Britannique signalées par Carl et Cowan (1945).

Un relevé effectué à 94 sites dans des milieux humides des basses terres du Fraser (Haycock, 1998) a permis de repérer trois nouvelles populations de R. pretiosa, l’espèce n’étant ainsi présente qu’à 3 % de tous les sites prospectés dans cette région.