Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur le Requin-taupe bleu (Isurus oxyrinchus) au Canada - Mise à jour

Habitat

Besoins en matière d’habitat

Les caractéristiques de l’habitat du requin-taupe bleu n’ont jamais été décrites de façon précise. La température semble être un facteur crucial qui définit l’aire de répartition. L’espèce fréquente surtout les mers tempérées ou tropicales, et elle se rencontre rarement à des températures de moins de 16 °C. Le requin-taupe bleu préfère des eaux de 17 à 22 °C, de sorte que, dans l’océan Atlantique, il est souvent associé au Gulf Stream (Compagno, 2001). On trouve ce poisson de la surface jusqu’à des profondeurs de 500 m. Il se tient généralement bien au large des côtes, mais il a déjà été observé dans les zones littorales. Dans la partie ouest de l’Atlantique Nord, le requin-taupe bleu se déplace vers la plateforme continentale lorsque les températures dépassent les 17 °C à la surface de l’eau. Dans la partie est du Pacifique Nord, les juvéniles occupent un territoire qui s’étend jusque dans les eaux du sud de la Californie, et ils ont tendance à rester près de la surface plutôt que de descendre dans les eaux froides de la subsurface. Au large de la Californie, Holts et Bedford (1992) ont découvert que les petits demeuraient à moins de 20 m de la surface, dans des eaux oscillant autour de 21 °C. De récentes données recueillies sur huit juvéniles marqués au large de la côte sud de la Californie viennent confirmer les résultats d’études antérieures, soit que les juvéniles passent la majeure partie de leur temps (~ 80 %) à moins de 12 m de profondeur (Sepulveda et al., 2004).

Tendancesen matière d’habitat

La zone extracôtière, habitat typique de l’espèce, subit peu l’impact des activités anthropiques ou des catastrophes naturelles. Il se peut que les variations de température de l’océan qui sont provoquées par l’activité humaine (c.-à-d. les changements climatiques à l’échelle planétaire) exercent une influence sur la répartition et l’habitat du requin-taupe bleu, mais aucune étude sur le sujet n’a encore été réalisée.

Protection et propriété

L’habitat de prédilection du requin-taupe bleu se trouve en grande partie à l’extérieur des zones économiques exclusives. Il n’existe ni accord sur la protection de l’habitat ni mesure de protection de l’espèce, telle que la délimitation de zones d’interdiction de pêche. Dans les eaux canadiennes, aucune mesure de protection de l’habitat n’est en place pour assurer la survie de ce poisson.