Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur les couleuvres agiles à ventre jaune de l’Est et de l’Ouest au Canada - Mise à jour

Résumé technique

Coluber constrictor flaviventris (Population Saskatchewan)

Couleuvre agile à ventre jaune de l’Est

Eastern Yellow-bellied Racer

Répartition au Canada : Saskatchewan


Information sur la répartition

Superficie de la zone d’occurrence (km2)

~3 000 km2


Préciser la tendance (en déclin, stable, en expansion, inconnue).

Stable?


Y a-t-il des fluctuations extrêmes dans la zone d’occurrence (ordre de grandeur > 1)?

Non


Superficie de la zone d’occupation (km2)

< 10 km2 (zone occupée par le gîte d’hivernage)


Préciser la tendance (en déclin, stable, en expansion, inconnue).

En déclin


Y a-t-il des fluctuations extrêmes dans la zone d’occupation (ordre de grandeur > 1)?

Non


Nombre d’emplacements existants (connus ou supposés)

De 5 à 7 en Saskatchewan


Préciser la tendance du nombre d’emplacements (en déclin, stable, en croissance, inconnue)

Stable


Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre d’emplacements (ordre de grandeur >1)?

Non


Tendance de l’habitat : préciser la tendance de l’aire, de l’étendue ou de la qualité de l’habitat (en déclin, stable, en croissance ou inconnue)

En déclin



Information sur la population

Durée d’une génération (âge moyen des parents dans la population : indiquer en années, en mois, en jours, etc.)

~ 7 années (femelle)


Nombre d’individus matures (reproducteurs) au Canada (ou préciser une gamme de valeurs plausibles)

Inconnu.
Probablement << 10 000


Tendance de la population quant au nombre d’individus matures en déclin, stable, en croissance ou inconnue

Probablement en déclin


S’il y a déclin, % du déclin au cours des dernières/prochaines dix années ou trois générations, selon la plus élevée des deux valeurs (ou préciser s’il s’agit d’une période plus courte)

Inconnu


Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre d’individus matures (ordre de grandeur > 1)?

Non


La population totale est-elle très fragmentée (la plupart des individus se trouvent dans de petites populations, relativement isolées [géographiquement ou autrement] entre lesquelles il y a peu d’échanges, c.-à-d. migration réussie de ≤ 1 individu/année)?

Inconnu, mais peut-être fragmentée entre deux petites régions.


Énumérer les populations et donner le nombre d’individus matures dans chacune

Deux populations
Nombre d’individus inconnu;
deux populations en Saskatchewan (lac Big Muddy et Val Marie).
Il pourrait y avoir de 5 à 7 populations dans l’ensemble de ces deux régions.


Préciser la tendance du nombre de populations (en déclin, stable, en croissance, inconnue)

Inconnue. Déclin probablement associé à la perte d’habitat


Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre de populations (ordre de grandeur >1)?

Non



Menaces (réelles ou imminentes pour les populations ou les habitats)

  • petites populations confinées à un petit nombre de gîtes d’hivernage (~ 7 emplacements)
  • perte d’habitat causée par un chevauchement agricole, l’élevage du bétail
  • mortalité sur les routes
  • persécution directe par les êtres humains, destruction des terriers (faible preuve directe de cette menace)


Effet d’une immigration de source externe : Modérée

D’autres espèces existent-elles (au Canada et à l’étranger)?

Oui, dans le Montana (États-Unis)


Statut ou situation des populations de l’extérieur?

Stable


Une immigration a-t-elle été constatée ou est-elle possible?

Possible


Des individus immigrants seraient-ils adaptés pour survivre au Canada?

Probable


Y a-t-il suffisamment d’habitat disponible au Canada pour les individus immigrants?

Inconnu



Analyse quantitative

Non


Statut et justification de la désignation

Statut : Espèce menacée

Code alphanumérique : Satisfait aux critères des espèces en voie de disparition, B1ab(iii)+2ab(iii), mais désignée espèce menacée, B1ab(iii)+2ab(iii), puisqu’une grande partie de l’habitat de la sous-espèce se trouve dans le parc national des Prairies et qu’une immigration de l’État du Montana est possible.

Justification de la désignation : Cette couleuvre n'est présente que dans deux petites zones de l'extrême-sud de la Saskatchewan. Elle est en péril en raison de la perte de son habitat aux dépens de l'agriculture, de la mortalité sur les routes, de la perte de terriers et peut-être même de la petite taille de sa population. L'immigration possible d'individus des États-Unis pourrait avoir un effet salvateur, mais ceci n'a pas été observé.


Application des critères

Critère A (Population totale en déclin) :
Non applicable; le pourcentage des déclins n’est pas connu.

Critère B (Aire de répartition peu étendue, et déclin ou fluctuation) :
En voie de disparition B1 (zone d’occurrence < 5 000 km2) 2(zone d’occupation < 500 km2) a(< 5 emplacements) b(déclin peut-être attribuable à la perte d’habitat) iii.

Critère C (Petite population totale et déclin) :
Non applicable; la taille de la population totale est inconnue, quoique totalisant vraisemblablement un peu moins de 10 000 individus.

Critère D (Très petite population, ou aire de répartition restreinte) :
Non applicable.

Critère E (Analyse quantitative) :
Non applicable.

 

Coluber constrictor mormon (Population Colombie-Britannique)

Couleuvre agile à ventre jaune de l’Ouest

Western Yellow-bellied Racer

Répartition au Canada : Colombie-Britannique


Information sur la répartition

Superficie de la zone d’occurrence (km2)

~8 300


Préciser la tendance (en déclin, stable, en expansion, inconnue).

Probablement en déclin?


Y a-t-il des fluctuations extrêmes dans la zone d’occurrence (ordre de grandeur > 1)?

Non


Superficie de la zone d’occupation (km2)

< 210 km2
si les gîtes d’hivernage seulement sont pris en compte


Préciser la tendance (en déclin, stable, en expansion, inconnue).

En déclin


Y a-t-il des fluctuations extrêmes dans la zone d’occupation (ordre de grandeur > 1)?

Non


Nombre d’emplacements existants (connus ou supposés)

204 ou inconnu, ou 5 si chacune des vallées sont considérées comme une population


Préciser la tendance du nombre d’emplacements (en déclin, stable, en croissance, inconnue)

En déclin


Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre d’emplacements (ordre de grandeur >1)?

Non


Tendance de l’habitat : préciser la tendance de l’aire, de l’étendue ou de la qualité de l’habitat (en déclin, stable, en croissance ou inconnue)

En déclin pour ce qui est de l’étendue et de la qualité de l’habitat



Information sur la population

Durée d’une génération (âge moyen des parents dans la population : indiquer en années, en mois, en jours, etc.)

~ 7 années (femelle)


Nombre d’individus matures (reproducteurs) au Canada (ou préciser une gamme de valeurs plausibles)

Inconnu.
(vraisemblablement moins de 10 000)


Tendance de la population quant au nombre d’individus matures en déclin, stable, en croissance ou inconnue

En déclin


S’il y a déclin, % du déclin au cours des dernières/prochaines dix années ou trois générations, selon la plus élevée des deux valeurs (ou préciser s’il s’agit d’une période plus courte)

Inconnu


Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre d’individus matures (ordre de grandeur > 1)?

Non


La population totale est-elle très fragmentée (la plupart des individus se trouvent dans de petites populations, relativement isolées [géographiquement ou autrement] entre lesquelles il y a peu d’échanges, c.-à-d. migration réussie de ≤ 1 individu/année)?

Une population isolée au nord, 4 populations fragmentées au sud (3 petites populations à Trail, Grand Forks et Midway). Il y a plus de 20 emplacements dans ces vallées, mais le degré de fragmentation est inconnu.


Énumérer les populations et donner le nombre d’individus matures dans chacune

Cinq « populations ».
Nombre d’individus inconnu : Trail (petite pop.), Grand Forks (petite pop.), Midway (petite pop.), Okanagan et Similkameen (la plus grande pop.), Thompson et Fraser. Les deux populations les plus grandes sont vraisemblablement fragmentées à un certain degré à cause de l’aménagement et de la détérioration de l’habitat.


Préciser la tendance du nombre de populations (en déclin, stable, en croissance, inconnue)

En déclin?


Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre de populations (ordre de grandeur >1)?

Non



Menaces (réelles ou imminentes pour les populations ou les habitats)

  • perte d’habitat : chevauchement urbain et agricole et expansion associée au réseau routier
  • mortalité sur les routes
  • risque d’accumulation de pesticides, incidences de la vaporisation directe, contamination des insectes étant leur proie
  • mort accidentelle causée par l’équipement mécanique agricole, par la machinerie agricole et les botteleuses mécaniques
  • persécution directe par les êtres humains


Effet d’une immigration de source externe : Modérée

D’autres espèces existent-elles (au Canada et à l’étranger)?

Oui, aux États-Unis


Statut ou situation des populations de l’extérieur?

Stable


Une immigration a-t-elle été constatée ou est-elle possible?

Possible


Des individus immigrants seraient-ils adaptés pour survivre au Canada?

Probable


Y a-t-il suffisamment d’habitat disponible au Canada pour les individus immigrants?

Inconnu



Analyse quantitative

Non

* 1 Fondé sur les données géoréférencées fournies par Hobbs et Sarell, calculs fournis par Jared Hobbs.
* 2 Fondé sur la quantité de gîtes d’hivernage et le nombre de sites connus.


Statut et justification de la désignation

Statut : Espèce préoccupante

Code alphanumérique : Non applicable

Justification de la désignation : Cette couleuvre est présente dans cinq vallées du centre-sud de la Colombie-Britannique. La perte et la fragmentation de l'habitat aux dépens de l'agriculture et le développement urbain menacent l'espèce, surtout que l'espèce s'adapte particulièrement mal à l'urbanisation. Le réseau routier toujours en expansion et l'accroissement du trafic augmentent le taux de mortalité et fragmentent encore plus l'habitat. L'épandage de pesticides dans les zones agricoles pourrait nuire à l'espèce, soit par contamination directe ou contamination des insectes dont elle se nourrit. Il est peu probable qu'une immigration d'individus des États-Unis soit suffisante pour avoir un effet salvateur en raison de la perte considérable d'habitats dans la zone adjacente à la frontière.


Application des critères

Critère A (Population totale en déclin) :
Non applicable puisque aucune donnée sur l’importance du déclin n’existe.

Critère B (Aire de répartition peu étendue, et déclin ou fluctuation) :
Non applicable puisqu’il y a plus de 10 emplacements et qu’il n’y a pas de grave fragmentation.

Critère C (Petite population totale et déclin) :
Non applicable, parce que le nombre total d’individus pourrait excéder 10 000 adultes et que les populations ne sont pas gravement fragmentées.

Critère D (Très petite population, ou aire de répartition restreinte) :
Non applicable puisqu’il existe plus de 1 000 individus matures.

Critère E (Analyse quantitative) :
Non applicable.