Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur la Mouette rosée au Canada - Mise à jour

Résumé technique

Rhodostethia rosea

Mouette rosée

Ross’s Gull

Répartition au Canada : Territoire du Nunavut et Manitoba


Information sur la répartition

Superficie de la zone d’occurrence (km2) au Canada
Calculée en incluant les zones de tous les sites de reproduction, y compris les sites historiques (p. ex. les îles Cheyne).
300 000 km2
Préciser la tendance (en déclin, stable, en croissance, inconnue)Inconnu
Y a-t-il des fluctuations extrêmes dans la zone d’occurrence (ordre de grandeur > 1)?Non
Superficie de la zone d’occupation (km2)
Calculée selon les quatre sites de reproduction connus et un rayon de 50 km autour de chaque site.
31 000 km2
Préciser la tendance (en déclin, stable, en croissance, inconnue)Inconnue
Y a-t-il des fluctuations extrêmes dans la zone d’occupation (ordre de grandeur > 1)?Non
Nombre d’emplacements actuels connus ou inférés3 sites connus en 2005 et 2006 : Churchill, détroit de Penny, îles Cheyne
Préciser la tendance du nombre d’emplacements (en déclin, stable, en croissance, inconnue)Inconnue
Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre d’emplacements (ordre de grandeur > 1)?Non
Tendances en matière d’habitat : préciser la tendance de l’aire, de l’étendue ou de la qualité de l’habitat (en déclin, stable, en croissance ou inconnue)Stable


Information sur la population

Durée d’une génération (âge moyen des parents dans la population :
indiquer en années, en mois, en jours, etc.)
> 10 ans
Nombre d’individus matures (reproducteurs) au Canada (ou préciser une gamme de valeurs plausibles)Plus de 20 individus observés, possiblement davantage
Tendance de la population quant au nombre d’individus matures en déclin, stable, en croissance ou inconnueInconnue, mais possiblement stable
S’il y a déclin, % du déclin au cours des dernières/prochaines dix années ou trois générations, selon la plus élevée des deux valeurs (ou préciser s’il s’agit d’une période plus courte)Inconnu
Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre d’individus matures (ordre de grandeur > 1)?Non
La population totale est-elle très fragmentée (la plupart des individus se trouvent dans de petites populations, relativement isolées [géographiquement ou autrement] entre lesquelles il y a peu d’échanges, c.-à-d. migration réussie de < 1 individu/année)?Oui, selon les groupes connus
Préciser la tendance du nombre de populations (en déclin, stable, en croissance, inconnue)Stable
Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre de populations (ordre de grandeur > 1)?Non
Énumérer les populations et donner le nombre d’individus matures dans chacune : 1 : Churchill – 4 (2005); 2 : détroit de Penny – 10 (2005); 3 : îles Cheyne – 6 (2006); 4 : île Prince-Charles - ?


Menaces (réelles ou imminentes pour les populations ou les habitats)

Développement industriel
Perturbation par l'homme
Changements climatiques


Effet d’une immigration de source externe

L’espèce existe-t-elle ailleurs (au Canada ou à l’extérieur)?
Il existe une importante population reproductrice en Sibérie; la tendance est inconnue, mais elle est possiblement stable.
Une immigration a-t-elle été constatée ou est-elle possible?Oui
Des individus immigrants seraient-ils adaptés pour survivre au Canada?Oui
Y a-t-il suffisamment d’habitats disponibles au Canada pour les individus immigrants?Oui
La possibilité d’une immigration de populations externes existe-t-elle?Oui


Analyse quantitative

Sans objet
 


Statut existant

COSEPAC : Menacée (2001 et 2007)


Statut et justification de la désignation

Statut :
Menacée
Code alphanumérique :
Correspond au critère de la catégorie « en voie de disparition », D1, mais est désignée « menacée », D1, car il y a possibilité d'une immigration de source externe et parce que plus d'oiseaux semblent se trouver dans des aires ne faisant pas l'objet de relevés.
Justification de la désignation :
Cette espèce est présente au Canada en petit nombre et à très peu d'emplacements. Parmi les menaces qui pèsent sur elle, on compte les perturbations dans certaines aires de reproduction et des modifications dans le régime des glaces et de la neige liées aux changements climatiques.


Applicabilité des critères

Critère A (Population globale en déclin) :
Ne correspond pas au critère.
Critère B (Petite aire de répartition, et déclin ou fluctuation) :
Ne correspond pas au critère.
Critère C (Petite population globale et déclin) :
Ne correspond pas au critère.
Critère D (Très petite population ou aire de répartition limitée) :
Correspond au critère de la catégorie « en voie de disparition » parce que la population connue compte moins de 250 individus matures.
Critère E (Analyse quantitative) :
Aucune analyse quantitative.