Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur le chabot du versant est (populations des rivières St. Mary et Milk) (Cottus sp.) au Canada

Protection actuelle ou autres désignations de statut

Le chabot du versant est n'a jamais été évalué par le COSEPAC (Comité sur la situation des espèces en péril au Canada), mais a été approuvé pour figurer sur la liste des espèces menacées en juin 2004, en Alberta. À l'heure actuelle, le chabot du versant est n'est pas encore inscrit à la liste de la Wildlife Act de l'Alberta, mais l'adoption de la réglementation nécessaire est en cours (S. Cotterill, Alberta Sustainable Resource Development, Edmonton, AB,comm. pers., 2005). Le « chabot tacheté » (C. bairdii) est inscrit comme non évalué (not assessed) au niveau provincial (Alberta Sustainable Resource Development, 2001). Le Alberta Natural Heritage Information Centre fait le suivi des classements provinciaux et mondiaux. Au niveau provincial, le chabot du versant est a reçu la cote S1 (avril 2000) (ANHIC, 2002b).

Compte tenu de la répartition extrêmement limitée de ce poisson en Alberta, Paetz (1993) a élaboré un plan de gestion provincial afin d'aider à la protection des populations existantes. Plus récemment, la Fish and Wildlife Division de Alberta Sustainable Resource Development a commandé des relevés dans la rivière Milk (de 2000 à 2002) en vue d'établir le statut de plusieurs espèces non pêchées, notamment le chabot du versant est, et de fournir des recommandations pour leur protection (voir R.L. & L., 2002; P & E, 2002).

Le ministère des Pêches et des Océans de même que des représentants de Alberta Sustainable Resource Development, de Environment Alberta, d’un ONG qui s'occupe de questions environnementales, de deux associations d'éleveurs et d'agriculteurs irrigants, et d’un membre des comtés et des villes de la région ont mis sur pied une équipe dont l'objectif est d'élaborer un programme de rétablissement pour le méné d'argent de l'Ouest (Hybognathus argyritis), lequel figure à l'annexe 1 de la LEP. Vu les recommandations provinciales sur l'inscription des espèces en péril, ce programme de rétablissement a été élargi pour intégrer l’approche de gestion par bassin, et englobe maintenant le chabot du versant est et la barbotte des rapides (Noturus flavus) dans la rivière Milk. Ce programme sera élargi à la rivière St. Mary s'il y a lieu.