Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Mise à jour - Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur la lespédèze de Virginie (Lespedeza virginica) au Canada

Taille et tendances des populations

Jusqu'en 1977, on pensait que la lespédèze de Virginie avait disparu du Canada, étant donné que le seul spécimen recensé avait été récolté par John Macoun, le 30 juillet 1892, à Leamington, en Ontario (Pratt, 1986). Cet endroit s'est fortement urbanisé au cours du siècle dernier, et on n'y a jamais retrouvé la population originale. Toutefois, en 1977, Joe Johnson a signalé la présence de la lespédèze de Virginie dans une localité proche du chemin Titcombe, à Windsor, en Ontario. Cette population a par la suite fait l'objet d'un suivi annuel; en 1984, elle comptait quelque 150 sujets (Pratt, 1986).

Le 30 août 1979, Paul Pratt a découvert une population d'environ 50 sujets à proximité du parc Ojibway, dans la ville de Windsor, en Ontario. Toutefois, en 1984, après plusieurs années d'utilisation par les motocyclistes hors route, le site avait perdu sa végétation, et on n'y a plus retrouvé la population de lespédèzes (Pratt, 1986).

En juin 1993, K. Cedar et Paul Pratt ont découvert un sujet au bord d'un sentier dans le Black Oak Heritage Park, mais on n'a pu retrouver ce sujet ni aucun autre à proximité malgré une recherche intensive effectuée en 1997.

Sites actuels (1997)

  1. Ville de Windsor, chemin Titcombe, aujourd'hui dans le Tallgrass Prairie Heritage Park

    22 sujets, dont 8 fructifères et 14 non fructifères, sur une superficie d'environ 30  (vérifié le 27 septembre 1997); il s'agit donc d'un déclin continu par rapport à l'effectif de 150 sujets dénombré en 1984. Il faudra assurer la gestion de cet habitat étant donné qu'il n'y a aucun autre milieu qui convienne à l'espèce à proximité.

  2. Ville de Windsor, Ojibway Parkway, aujourd'hui le parc Ojibway

    160 sujets, dont la majorité sont fructifères, sur une superficie d'environ 15 m² (population retrouvée le 27 septembre 1997); il existe actuellement une grande quantité de milieux inoccupés qui conviendraient à l'espèce dans cette localité.

Occurrence non confirmée

Un sujet unique poussant au bord d'un sentier de randonnée a été observé le 15 juin 1993 dans le Black Oak Heritage Park (ville de Windsor). La présence de la plante n'a pu être confirmée le 27 septembre 1997, et on présume qu'elle a disparu.

M.J. Oldham (1993) fait état de la présence de la lespédèze de Virginie dans le comté de Lambton, en se fondant sur la mention de l'espèce dans le Pinery Provincial Park, signalée dans le rapport sur les zones sensibles du comté de Lambton (University of Waterloo, 1980). Cette mention n'a cependant pas été confirmée, et aucun autre herborisateur fréquentant le parc n'a signalé la présence de l'espèce. Oldham considère que la mention restera douteuse tant qu'on n'apportera pas de preuves à l'appui (Oldham, comm. pers., 1997).