Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur la tortule à poils lisses (Syntrichia laevipila) au Canada

Importance de l'espèce

Les populations canadiennes de Syntrichia laevipila se trouvent à la limite nord de la répartition de cette espèce en Amérique du Nord. De plus, l’espèce est caractéristique de la chênaie de Garry, un des écosystèmes indigènes les plus menacés au Canada. Une équipe spéciale, la Garry Oak Ecosystems Recovery Team (GOERT), a été chargée de trouver des moyens de contrer la disparition des chênaies de Garry en Colombie-Britannique. Des recherches sont en cours sur de nombreuses espèces rares de la chênaie de Garry, sur l’habitat de ces espèces et sur les moyens de rétablir ces espèces et ces habitats dans la zone côtière (Fuchs, 2001). Bien que le Syntrichia laevipila se soit révélé plus commun qu’on ne l’avait signalé auparavant, sa répartition canadienne demeure extrêmement restreinte.