Avertissement Cette page Web a été archivée dans le Web.

Contenu archivé

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique sur les communications et l'image de marque.

Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur l'escargot-forestier de Townsend (Allogona townsendiana) au Canada

Protection actuelle ou autres désignations

La Wildlife Act de la Colombie‑Britannique interdit la collecte, la manipulation et le commerce de nombre d’espèces sauvages indigènes sans permis, mais elle ne s’applique pas aux invertébrés pour le moment, de sorte que les gastropodes terrestres indigènes ne jouissent d’aucune protection juridique dans la province.

À l’échelle mondiale, on pense que l’espèce n’est pas en péril. Elle ne figure pas sur la liste rouge de l’UICN (UICN, 2000) ni parmi les espèces protégées en vertu de la Endangered Species Act des États‑Unis (U.S. Fish and Wildlife Service, 2001). Elle ne figure pas non plus sur la liste du Northwest Forest Plan (Kelley et al., 1999). Les évaluations des gastropodes terrestres n’ont pas encore été réalisées pour les listes rouge et bleue de la Colombie‑Britannique (S. Canning, comm. pers.).

Une seule des localités canadiennes de l’A. townsendiana connues se trouve dans une zone protégée, soit le parc provincial Bridal Veil Falls, d’une superficie de 32 ha. Cette localité est exposée à une intense activité récréative.