Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur l'escargot-forestier de Townsend (Allogona townsendiana) au Canada

Sommaire biographique des contractuels

Robert Forsyth, malacologue amateur chevronné, parcourt la Colombie‑Britannique depuis 1990 pour étudier les mollusques terrestres. Il
a publié dans des revues avec comité de lecture dix articles sur les mollusques terrestres de la province et termine actuellement un guide d’identification des escargots et des limaces de la Colombie‑Britannique. Attaché de recherche au
Royal British Columbia Museum, M. Forsyth effectue des travaux sur le terrain et mène des activités d’identification et de recherche. Avec Mme Ovaska, il étudie la répartition des gastropodes terrestres qu’on croit en péril dans le Sud‑Ouest de
la Colombie‑Britannique (2000–2001; travaux financés en partie par le Fonds de rétablissement des espèces canadiennes en péril et Habitat faunique Canada).
M. Forsyth est membre du Sous‑comité de spécialistes des mollusques
du COSEPAC.

Kristiina Ovaska, Ph. D., M. Sc., a obtenu son doctorat (biologie) à la University
of Victoria en 1987, et a ensuite réalisé deux études post‑doctorales en biologie des populations et écologie comportementale des amphibiens. Elle est actuellement écologiste principale chez Biolinx Environmental Research Ltd. (Sidney, Colombie‑Britannique) et agrégée de recherche au département des sciences forestières de la University of British Columbia (UBC). Au cours des 15 dernières années, madame Ovaska a rédigé plusieurs études d’impacts environnementaux et rapports sur la situation de diverses espèces, et effectué des recherches sur des espèces sauvages (vertébrés et invertébrés), dont des espèces en péril. Elle a publié plus de 30 articles dans des revues scientifiques avec comité de lecture. À titre de chercheuse principale, Mme Ovaska étudie actuellement pour Weyerhaeuser Company Limited l’utilité des gastropodes terrestres comme indicateurs des conditions du tapis forestier en rapport avec diverses méthodes d’exploitation forestière. Elle est également chercheuse principale dans le cadre d’une étude de la répartition des gastropodes terrestres qu’on croit en péril dans le Sud‑Ouest de la Colombie‑Britannique, étude financée en partie par le Fonds de rétablissement des espèces canadiennes en péril et Habitat faunique Canada.