Avertissement Cette page Web a été archivée dans le Web.

Contenu archivé

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique sur les communications et l'image de marque.

Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur le mormon au Canada

Le mormon (Apodemia mormo C. & R. Felder, 1959) est la seule espèce de la famille des Riodinidés au Canada, limite nord de l’aire de l’espèce dans le Nouveau Monde. Même si plusieurs des sous-espèces actuellement associées à l’Apodemia mormo ont été élevées au rang d’espèce distincte, le taxon restant demeure le riodinidé le plus largement répandu en Amérique du Nord. Les différents niveaux de différenciation taxinomique, la diversité des plantes hôtes utilisées et l’existence de populations adjacentes, allopatriques et géographiquement isolées font de cette espèce un sujet intéressant pour les études sur l’évolution des espèces (p. ex., Opler et Powell, 1961, Pratt et Ballmer, 1991). De nombreux aspects de la biologie du mormon au Canada demeurent méconnus. Le papillon s’y rencontre en populations isolées qui sont très éloignées l’une de l’autre et qui n’utilisent pas la même plante hôte à l’état larvaire. Des études plus poussées s’imposent pour clarifier le statut taxinomique de ces populations.