Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur la paruline du Canada au Canada

Information sur l’espèce

Nom et classification

Le Wilsonia canadensis(Linnaeus, 1766) est communément appelé Paruline du Canada. Le nom anglais est « Canada Warbler ». La taxinomie est la suivante :

Classe : Aves

Ordre : Passériformes

Famille : Parulidae

Genre : Wilsonia

Espèce : canadensis

Description morphologique

La Paruline du Canada est un petit oiseau (longueur totale de 12 à 15 cm et masse corporelle de 9,5 à 12,5 g) aux couleurs vives, au bec mince et à la queue courte. Les mâles arborent généralement des couleurs plus vives que les femelles et les oiseaux juvéniles, leurs parties supérieures et leur queue bleu-gris contrastant avec un cou et une poitrine jaunes. La tête est bleuâtre, tandis que les plumes du front et des joues sont noires, et viennent rejoindre des bandes noires bien définies traversant la poitrine. Chez les deux sexes, la bande supralorale est jaune et les lores et les auriculaires antérieurs sont noirs. Les plumes sous la queue sont blanches chez tous les oiseaux. Chez les femelles, les parties supérieures sont d’un gris bleuâtre terne et la gorge et la poitrine sont jaunes et affichent de fines lignes brunâtres peu définies. Le front et les joues sont gris-bleu chez les femelles, au lieu d’être noirs comme chez les mâles. Les adultes conservent le même plumage toute l’année. Le plumage des oiseaux juvéniles est similaire à celui des adultes, mais est généralement plus terne (Conway, 1999).

Le plumage (c.-à-d. dos bleuâtre, poitrine jaune et bandes noires formant un collier) et le chant de la Paruline du Canada permettent de la distinguer de la plupart des autres espèces de parulines nichant au Canada. La Paruline du Canada peut être confondue avec la Paruline à tête cendrée (Dendroica magnolia), qui a la poitrine jaune et qui arbore des bandes noires, et avec la Paruline du Kentucky (Oporornis formosus), qui a elle aussi la poitrine jaune et dont le noir des joues s’étend tout le long de la gorge.

Description génétique

Aucune étude génétique n’a été réalisée sur la Paruline du Canada (Conway, 1999).

Unités désignables

Il n’y a aucune sous-espèce de Paruline du Canada (Conway, 1999) ni aucune distinction connue entre les populations qui justifierait la création d’unités désignables inférieures au niveau d’espèce. Ce rapport porte sur l’ensemble de l’espèce.