Avertissement Cette page Web a été archivée dans le Web.

Contenu archivé

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique sur les communications et l'image de marque.

Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport du COSEPAC sur la situation du crapaud des steppes au Canada

Répartition

L’aire de répartition du crapaud des steppes couvre l’Ouest de l’Amérique du Nord et la moitié Nord du Mexique. Krupa (1990a) a produit une excellente carte de la répartition de l’espèce en dépouillant des publications et des mentions provenant de musées (figure 2). L’espèce a été signalée depuis le Sud des Prairies canadiennes jusqu’aux régions de San Luis Potosi et d’Aguascalientes, au Centre du Mexique, et depuis le Missouri, l’Iowa et le Minnesota jusqu’au Sud‑Est de la Californie et du Nevada. Bragg et Smith (1943) décrivent la répartition du Bufo cognatus dans les prairies mixtes et les prairies à herbes courtes de l’Oklahoma ainsi que les facteurs pouvant limiter son extension.

Figure 2.    Aire de répartition du Bufo cognatus en Amérique du Nord et au Mexique (tiré de Krupa, 1990)

Figure 2.    Aire de répartition du Bufo cognatus en Amérique du Nord et au Mexique (tiré de Krupa, 1990)

En Alberta, l’espèce est limitée aux prairies du sud‑est (figure 3). Smith et Wershler (1991) précisent les localités où elle a été signalée et les musées qui en conservent des spécimens en Alberta. Les mentions sont pour la région limitée par Empress et Bindloss au nord‑est, la région de Taber‑Vauxhall‑lac Newell, limite apparente de l’aire à l’ouest, et le bassin hydrographique de la rivière Milk, située dans l’extrême Sud‑Est de la province. Selon des relevés effectués de 1994 à 1996 (A. Didiuk, données inédites), la base militaire de Suffield abrite des populations abondantes et très étendues (figure 3). Le crapaud des steppes est probablement largement répandu dans toute la région bornée par la frontière de la Saskatchewan à l’est, la route transcanadienne et la route provinciale no 3 au sud, la région de Taber‑Vauxhall‑lac Newell à l’ouest et la rivière Red Deer au nord. Au sud de cette région jusqu'à la frontière du Montana, le Bufo cognatus est signalé uniquement près du bassin de la rivière Milk. Cependant, il est possible que l’espèce soit largement répandue dans la région mais qu’il n’y ait jamais eu de relevé en temps opportun, comme ce fut le cas pour la base militaire de Suffield, où l’espèce n’a été découverte que récemment.

Figure 3.    Aire de répartition du Bufo cognatus au Canada

Figure 3.    Aire de répartition du Bufo cognatus au Canada

En Saskatchewan, la répartition du crapaud des steppes est peu connue. L’espèce a été signalée à quelques reprises près de la frontière de l'Alberta (figure 3), à l’ouest et au sud des Great Sand Hills de la Saskatchewan (Piapot, lac Big Stick, Sceptre). Quelques mentions le long de la limite est du Missouri Coteau (Mortlach, Big Muddy Valley) laissent croire qu’il s’agirait de la limite approximative de l’aire de répartition de l’espèce. Des mentions récentes près de la vallée de la rivière Souris, dans l’extrême Sud‑Est de la province (J. Pollock, données inédites), semblent indiquer que l’espèce est présente près de la frontière du Dakota du Nord; il y a peut‑être ainsi un lien entre les observations plus à l’ouest et les mentions récentes dans l’extrême Sud‑Ouest du Manitoba (Preston, 1986). La première mention du crapaud des steppes pour le Manitoba remonte à 1983, à Lyleton, situé dans l’extrême Sud‑Ouest de la province (Preston, 1986). Depuis ce temps, on a signalé la présence d’autres spécimens à Lyleton et près de Melita et de Coulter, dans le Sud‑Ouest du Manitoba (figure 3).

Même s’il n’existe aucune mention de l’espèce pour les comtés du Dakota du Nord adjacents au Sud‑Ouest du Manitoba (Wheeler et Wheeler, 1966), cela ne signifie pas forcément qu’il y a une discontinuité dans sa répartition. La répartition de l’espèce au Montana est peu connue, mais celle‑ci semble plus abondante dans l’Est de l’État, au sud de la Saskatchewan (Black, 1951; Reichel et Flath, 1995). Cependant, comme le crapaud des steppes a été signalé dans les comtés de Toole et de Chouteau, au sud du bassin hydrographique de la rivière Milk, en Alberta, il est possible que la répartition de l’espèce dans toute cette région soit continue.