Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur la petite Nyctale de la sous-espèce brooksi (Aegolius acadicus brooksi) au Canada

Résumé technique

Aegolius acadicus brooksi

Petite Nyctale de la sous-espèce brooksiNorthern Saw-whet Owl brooksi subspecies

Répartition au Canada :

Colombie-Britannique

Information sur la répartition

Superficie de la zone d’occurrence (km²) au Canada

10 000 km² Région de Haida Gwaii.

Préciser la tendance (en déclin, stable, en expansion, inconnue).

Stable

Y a-t-il des fluctuations extrêmes dans la zone d’occurence (ordre de grandeur > 1)?

Non

Superficie de la zone d’occupation (km²)

Environ 5 488 km² Quantité d’habitat convenable pour l’occupation à Haida Gwaii; comprend la forêt morcelée en régénération (occupée à de faibles densités) et la forêt ancienne (occupée à des densités plus élevées).

Préciser la tendance (en déclin, stable, en expansion, inconnue)

En déclin : l’exploitation  forestière crée des zones de coupe à blanc et de denses habitats forestiers qui ne conviennent pas à l’espèce.

Y a-t-il des fluctuations extrêmesdans la zone d’occupation (ordre de grandeur > 1)?

Non

Nombre d’emplacements actuels connus ou inférés

Sans objet

Préciser la tendance du nombre d’emplacements (en déclin, stable, en croissance, inconnue).

Sans objet. Selon les pertes d’habitat attribuables à l’exploitation forestière.

Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre d’emplacements (ordre de grandeur > 1)?

Sans objet

Tendance de l’habitat : préciser la tendance de l’aire, de l’étendue ou de la qualité de l’habitat (en déclin, stable, en croissance ou inconnue).

Diminution de la qualité de l’habitat et de sa quantité

Information sur la population

Durée d’une génération (âge moyen des parents dans la population :indiquer en années, en mois, en jours, etc.).

Maturité sexuelle atteinte à un an. L’âge moyen des parents varie probablement entre deux et cinq ans.

Nombre d’individus matures (reproducteurs) au Canada (ou préciser une gamme de valeurs plausibles).

1 852 + 580

Tendance de la populationquant au nombre d’individus matures en déclin, stable, en croissance ou inconnue.

En déclin

S’il y a déclin, % du déclin au cours des dernières/prochaines dix années ou trois générations, selon la plus élevée des deux valeurs (ou préciser s’il s’agit d’une période plus courte)

  • 15 dernières années : 13 %
  • 15 prochaines années : 9 %
  • Estimation fondée sur les taux d’exploitation forestière pour l’ensemble de Haida Gwaii.

Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre d’individus matures(ordre de grandeur > 1)?

Inconnu

La population totale est-elle très fragmentée (la plupart des individus se trouvent dans de petites populations, relativement isolées [géographiquement ou autrement] entre lesquelles il y a peu d’échanges, c.-à-d. migration réussie de < 1 individu/année)?

Non

Préciser la tendance du nombre de populations (en déclin, stable, en croissance, inconnue).

Une seule population

Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre de populations (ordre de grandeur > 1)?

Non, une seule population

Énumérer les populations et donner le nombre d’individus matures dans chacune :

Sans objet

Menaces (menaces réelles ou imminentes sur les populations ou les habitats)

Perte d’habitat : L’exploitation forestière a entraîné la diminution des habitats de nidification et d’alimentation. Les forêts anciennes qui comportent des structures ouvertes et de nombreux chicots servant à la nidification sont coupées et à leur place poussent de denses forêts sous-optimales pour la nidification et l’alimentation.

Espèces introduites : Le raton laveur et l’écureuil roux sont peut-être des prédateurs de nids, alors que l’Étourneau sansonnet est un concurrent agressif pour l’obtention des cavités. Il se peut que la modification à grande échelle de l’habitat par les activités de broutage du cerf à queue noire de Sitka a entraîné la diminution des densités de petits rongeurs et d’invertébrés, lesquels sont d’importantes sources de nourriture pour la Petite Nyctale.

Véhicules : Lors des mouvements apparents vers le littoral à l’automne, les Petites Nyctales sont souvent tuées par des véhicules circulant sur la route entre Skidegate et Tlell.

Effet d’une immigration de source externe

Statut ou situation des populations de l’extérieur?

Aucune population extérieure.

Une immigration a-t-elle été constatée ou est-elle possible?

Impossible; aucune population extérieure

Des individus immigrants seraient-ils adaptés pour survivre au Canada?

Sans objet

Y a-t-il suffisamment d’habitat disponible au Canada pour les individus immigrants?

Sans objet

La possibilité d’une immigration de populations externes existe-t-elle?

Non

Analyse quantitative

N’a pas été réalisée

Statut

Statut existant du COSEPAC :espèce menacée (2006)
Colombie-Britannique – CDC : liste bleue

Statut et justification de la désignation

Statut : Espèce menacée

Code alpha-numérique : Correspond au critère « en voie de disparition », C2a(ii), en raison de sa petite population et des pertes d’habitat projetées, mais est désignée « menacée », C2a(ii), en raison du nombre substantiel d’aires protégées.

Justification de la désignation : Il s’agit d’une sous-espèce distincte endémique au Canada, dont la population mondiale, de petite taille (environ 1 900 adultes), est confinée aux îles de la Reine-Charlotte. Elle est adaptée aux habitats forestiers, privilégiant les peuplements plus vieux où abondent les chicots dans lesquels elle niche et un sous-étage ouvert dans un paysage où de telles ressources se raréfient constamment en raison de l’exploitation forestière.

Applicabilité des critères

  • Critère A (Population globale en déclin) : Sans objet.
  • Critère B (Petite aire de répartition, et déclin ou fluctuation) : Sans objet.
  • Critère C (Petite population globale et déclin) : Correspond au critère « en voie de disparition », C2a(ii), en raison d’un nombre d’individus reproducteurs inférieur à 2 500, d’un recul continu de l’habitat et du fait que tous les individus sont compris dans une seule population.
  • Critère D (Très petite population ou aire de répartition limitée) : Population trop élevée.
  • Critère E (Analyse quantitative) : N’a pas été réalisée.