Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur la petite Nyctale de la sous-espèce brooksi (Aegolius acadicus brooksi) au Canada

Répartition

Aire de répartition mondiale

La sous-espèce nominative de la Petite Nyctale est largement répandue dans toute l’Amérique du Nord et occupe notamment les îles de l’enclave alaskienne situées immédiatement au nord des îles de la Reine-Charlotte (Sealy, 1997). Les individus de la sous-espèce nominative qui nichent plus au nord tendent à se déplacer vers le sud l’hiver et atteignent parfois des secteurs situés au sud de l’aire de reproduction. L’aire de répartition de la sous-espèce brooksi se limite quant à elle à l’archipel Haida Gwaii, en Colombie-Britannique.

Figure 2. Aires de nidification des deux sous-espèces de la Petite Nyctale. L’A. a. acadicus est présent sur la partie continentale de l’Amérique du Nord et l’A. a. brooksi (noir) n’est présent que sur l’archipel Haida Gwaii (îles de la Reine-Charlotte), au large de la côte nord de la Colombie-Britannique (d’après Cannings, 1993).

Figure 2 Aires de nidification des deux sous-espèces de la Petite Nyctale. L’A. a. acadicus est présent sur la partie continentale de l’Amérique du Nord et l’A. a. brooksi (noir) n’est présent que sur l’archipel Haida Gwaii (îles de la Reine-Charlotte), au large de la côte nord de la Colombie-Britannique (d’après Cannings, 1993).

Aire de répartition canadienne

La sous-espèce brooksi de la Petite Nyctale est endémique à l’archipel Haida Gwaii et elle n’est pas migratrice. (Figure 3).

L’A. a. brooksi n’a jamais été observé à l’extérieur de l’archipel Haida Gwaii, dans l’aire de répartition de l’A. a. acadicus, malgré les nombreux projets de baguage des hiboux menés dans toute la Colombie-Britannique (p. ex. les observatoires d’oiseaux de Rocky Point et de Mackenzie). Des individus de la sous-espèce nominative (A. a. acadicus) ont été observés à Haida Gwaii après la saison de reproduction, mais on ne croit toutefois pas qu’elle puisse nicher dans le secteur (Sealy, 1997). L’A. a brooksi a été observée sur les deux grandes îles de Haida Gwaii (île Graham et île Moresby; Gill et Cannings, 1997; Sealy, 1998), de même que sur les plus petites îles de l’archipel, du moins pendant la saison de reproduction (Holschuh, en prép.; Sealy, 1998 et références). La zone d’occurrence de la sous-espèce est donc d’environ 10 000 km². L’étendue de l’habitat forestier convenable sur les îles est d’environ 5 488 km², ce qui constitue également la meilleure estimation de la zone d’occupation (voir la section Habitat).

Figure 3. Répartition de l’Aegolius acadicus brooksi (îles de la Reine-Charlotte, en noir).

Figure 3. Répartition de l’Aegolius acadicus brooksi (îles de la Reine-Charlotte, en noir).