Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur latruite fardée versant de l'ouest (populations de la Colombie - Britannique et de l'Alberta) au Canada

Importance de l'espèce

La truite fardée est une composante unique et importante de l’ichtyofaune d’eau douce du Canada. Elle a été l’une des premières espèces de salmonidés à recoloniser l’Ouest canadien à la suite de la retraite des glaciers et, de ce fait, elle est la seule truite indigène dans une bonne partie de son aire de répartition canadienne. Elle jouerait donc un rôle structural important dans un grand nombre d’écosystèmes aquatiques tempérés du Nord (McPhail et Carveth, 1992). Sa petite taille à maturité lui permet de gagner des cours d’eau de petite taille impossibles d’accès pour d’autres salmonidés, dans lesquels elle joue un rôle important pour la croissance de la végétation et des forêts riveraines par la récupération des nutriments (au sens de Willson et Halupka, 1995). En outre, ses besoins stricts en matière d’habitat en font une espèce indicatrice de l’état de santé général de plusieurs écosystèmes; on l’a souvent comparé au « canari des mines de charbon ». Les populations canadiennes occupent une variété d’habitats extrêmes (en termes d’élévation, de température et d’autres facteurs physiogéographiques). Les populations de la Colombie-Britannique et de l’Alberta, par exemple, occupent l’extrémité septentrionale de l’aire de répartition historique de la sous-espèce et on y trouve probablement plusieurs adaptations uniques aux écosystèmes froids et peu productifs de la région. L’adaptation aux habitats périphériques pourrait être nécessaire à la réintroduction dans les zones où l’espèce a disparu, et constitue donc une composante importante de la biodiversité. La truite fardée versant de l’ouest revêt une importance traditionnelle pour plusieurs groupes de Premières nations et est un poisson populaire auprès des pêcheurs de l’Ouest canadien (surpassée seulement peut-être par la truite arc-en-ciel sur le plan de la popularité). Les revenus de la pêche récréative soutiennent plusieurs économies régionales. Espèce largement répandue historiquement, la truite fardée versant de l’ouest a subi un déclin important à l’échelle mondiale en termes d’abondance et de répartition des populations, de sorte que le cœur des deux populations connues de la sous-espèce se trouve aujourd’hui au Canada. La réussite des tentatives de rétablissement de populations disparues et la conservation de la sous-espèce dans son ensemble passent probablement par la conservation de populations de qualité au Canada.