Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur le porte-queue demi-lune au Canada

Résumé technique

Satyrium semiluna
Porte-queue demi-lune

Half-moon Hairstreak

Répartition au Canada : Colombie-Britannique et Alberta


Information sur la répartition

Superficie de la zone d’occurrence (km2) au Canada.
485 km2
Préciser la tendance (en déclin, stable, en expansion, inconnue).
Inconnue, probablement en déclin
Y a-t-il des fluctuations extrêmes dans la zone d’occurrence (ordre de grandeur > 1)?
Non
Superficie de la zone d’occupation (km2).
< 250 km2, pourrait être aussi petite que 30 km2
Préciser la tendance (en déclin, stable, en expansion, inconnue).
Inconnue
Y a-t-il des fluctuations extrêmes dans la zone d’occupation (ordre de grandeur > 1)?
Inconnu, mais peu probable
Nombre d’emplacements actuels connus ou inférés.
12 emplacements représentant vraisemblablement 7 populations
Préciser la tendance du nombre d’emplacements (en déclin, stable, en croissance, inconnue).
Inconnue, de nouveaux emplacements ont récemment été découverts, probablement une conséquence de l’augmentation des activités de recherche
Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre d’emplacements (ordre de grandeur > 1)?
Non
Tendance de l’habitat : préciser la tendance de l’aire, de l’étendue ou de la qualité de l’habitat (en déclin, stable, en croissance ou inconnue).
En déclin


Information sur la population

Durée d’une génération (âge moyen des parents dans la population : indiquer en années, en mois, en jours, etc.).
1 année
Nombre d’individus matures (reproducteurs) au Canada (ou préciser une gamme de valeurs plausibles).
Inconnu; valeurs plausibles : 8 000 à 25 000; la limite inférieure pourrait être considérablement plus faible
Tendance de la population quant au nombre d’individus matures en déclin, stable, en croissance ou inconnue.
Inconnue, probablement en déclin
S’il y a déclin, % du déclin au cours des dernières/prochaines dix années ou trois générations, selon la plus élevée des deux valeurs (ou préciser s’il s’agit d’une période plus courte).
Ne s’applique pas
Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre d’individus matures (ordre de grandeur > 1)?
Oui pour la population de l’Alberta;
improbable pour la population de la Colombie-Britannique
La population totale est-elle très fragmentée (la plupart des individus se trouvent dans de petites populations, relativement isolées [géographiquement ou autrement] entre lesquelles il y a peu d’échanges, c.-à-d. migration réussie de ≤ 1 individu/année)?
Oui
Énumérer les populations et donner le nombre d’individus matures dans chacune.
Lacs-Waterton - valeurs plausibles < 1 000 à 10 000
Mont Anarchist - inconnu
Keremeos Columns - inconnu
Prairies de Kilpoola - inconnu
Mont Kobau - inconnu
Col Richter - inconnu
Lac White - inconnu
Préciser la tendance du nombre de populations (en déclin, stable, en croissance, inconnue).
Inconnue, pourrait être en déclin
Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre de populations (ordre de grandeur > 1)?
Inconnu, mais improbable


Menaces

  • pâturage intensif par le bétail
  • perte d’habitat en faveur de l’agriculture, de l’aménagement d’infrastructures et d’autres utilisations
  • un emplacement pourrait être affecté par l’agrandissement d’une carrière d’agrégats
  • modification de l’habitat par l’envahissement de la centaurée
  • modification de l’habitat et mortalité directe des activités de contrôle de la centaurée


Effet d’une immigration de source externe : Modéré

L’espèce existe-t-elle ailleurs (au Canada ou à l’extérieur)?
Oui
Statut ou situation des populations de l’extérieur?
États-Unis : apparemment en sécurité (S4)
Une immigration a-t-elle été constatée ou est-elle possible?
Possible dans la population de la Colombie-Britannique mais, de façon générale, on pense que le genre se disperse mal; hautement improbable dans la population de l’Alberta
Des individus immigrants seraient-ils adaptés pour survivre au Canada?
Probablement
Y a-t-il suffisamment d’habitat disponible au Canada pour les individus immigrants?
Probablement, bien que les besoins essentiels en matière d’habitat restent inconnus


Analyse quantitative

Ne s’applique pas


Statut existant

Comité sur la situation des espèces en péril au Canada (COSEPAC) : En voie de disparition (2006)
NatureServe : G4, N1N2 au Canada, S1 en Colombie-Britannique, SH (devrait passer à S1) en Alberta, S4 dans les États de Washington et du Montana et SNR en Idaho.
Situation générale : pourrait être en péril


Statut et justification de la désignation

Statut : En voie de disparition
Code alphanumérique : B1ab(iii,v) + 2ab(iii,v)


Justification de la désignation : Cette espèce est distribuée en deux populations isolées dans de petites aires restreintes à l’extrême nord de l’aire de répartition de l’espèce. Il est probable que la population dans son ensemble ait connu un déclin dans le passé à la suite d’une perte d’habitat. Les deux populations sont toujours menacées par la perte et la dégradation de l’habitat. En Colombie-Britannique, l’espèce est présente dans une région faisant l’objet de grandes pressions en matière d’aménagement. En Alberta et en Colombie-Britannique, les plantes nuisibles envahissantes représentent également une grave menace.


Applicabilité des critères

Critère A (Population globale en déclin) : aucune donnée.

Critère B (Petite aire de répartition, et déclin ou fluctuation) :

  • la zone d'occurrence est plus petite que 5 000 km2 (485 km2)–1
  • la zone d'occupation est plus petite que 500 km2 (plus petite que 250 km2)–2
  • la population est gravement fragmentée–a
  • et il y a déclin continu de la qualité de l'habitat–b(iii)
  • entraînant un déclin inféré du nombre d'individus matures–b(v)

Critère C (Petite population globale et déclin) : Likely meets Threatened C2a(i):

  • le nombre d'individus matures est de moins de 10 000
  • il n'y a aucune donnée sur les vitesses de déclin
  • mais des déclins continus de la taille de la population sont inférés en se fondant sur la perte et la dégradation de l'habitat–2
  • avec une structure de population–a
  • selon laquelle il est probable que, durant les années où les populations sont petites, il arrive qu'aucune population ne comporte plus de 1 000 individus matures–i
  • et, bien que le nombre d'individus matures de la population de l'Alberta subisse des fluctuations extrêmes, il n'y a aucune preuve à l'effet que la population globale subit de telles fluctuations extrêmes.

Critère D (Très petite population ou aire de répartition limitée) : s.o.

Critère E (Analyse quantitative) : aucune donnée.