Avertissement Cette page Web a été archivée dans le Web.

Contenu archivé

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique sur les communications et l'image de marque.

Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur le crapet sac-à-lait au Canada – Mise à jour

Information sur l’espèce

Nom et classification

Règne :
Animal
Phylum :
Cordés
Classe :
Actinoptérygiens
Ordre :
Perciformes
Famille :
Centrarchidés
Genre et espèce :
Lepomis gulosus (Cuvier, 1829)
Nom commun français :
crapet sac-à-lait (Coad, 1995)
Nom commun anglais :
warmouth (Nelson et al., 2004)

En raison des dents sur sa langue, le crapet sac-à-lait a d’abord été classé dans son propre genre monotypique, c’est-à-dire le genre Chaenobryttus. Ce dernier était considéré comme un synonyme du genre Lepomis par Bailey et al. (1970). Malgré des efforts récents pour ressusciter le genre Chaenobryttus (par exemple Wainwright et Lauder, 1992; Crossman et al., 1996), le American Fisheries Society Names Committee a retenu la synonymie avec le genre Lepomis (Nelson et al., 2004).

Description

Le crapet sac-à-lait (Lepomis gulosus) appartient à la famille des Centrarchidés (figure 1) (Robins et al., 1991). On le reconnaît grâce aux caractéristiques suivantes (Trautman, 1981) : grande bouche; extrémité postérieure de la mâchoire supérieure se prolongeant bien au-delà du bord antérieur de l’œil, habituellement jusqu’au centre ou plus loin chez les adultes; de 3 à 5 barres foncées qui rayonnent de l’œil et du museau vers l’arrière; volet operculaire noir avec bordure blanchâtre et sans coloration rouge; courte nageoire pectorale à bout arrondi; bande de petites dents sur la langue.

Figure 1. Crapet sac-à-lait (Lepomis gulosus). Illustration de Joe Tomelleri, reproduite avec la permission de Pêches et Océans Canada.  

Figure 1.Crapet sac-à-lait (Lepomis gulosus)

Le crapet sac-à-lait est de couleur olive jaune pâle à vert olive foncé, avec des vermiculures plus pâles et des reflets bleu terne, violacés et dorés (Trautman, 1981). On trouve de 6 à 11 bandes doubles semblables à des chaînes de couleur olive foncé ou de couleur sombre sur le dos et les flancs, et de 3 à 5 barres gris foncé ou lavande qui rayonnent de l’œil et du museau vers l’arrière. Les nageoires dorsale, caudale et anale molles sont fortement vermiculées, et les nageoires paires sont transparentes ou olive et n’affichent aucune marque. Chez les mâles reproducteurs, on peut observer une tache orange vif à la base des trois rayons dorsaux postérieurs.

Le crapet sac-à-lait est une des huit espèces de crapets que l’on trouve au Canada (Scott et Crossman, 1998) et une des sept que l’on trouve dans le bassin canadien des Grands Lacs (Cudmore-Vokey et Crossman, 2000). Il se distingue des autres crapets (Lepomis sp.) du bassin des Grands Lacs par sa grande bouche et les barres foncées qui rayonnent de l’œil vers l’arrière (Page et Burr, 1991). Il s’agit de la seule espèce du genre Lepomis qui a des dents sur la langue (Page et Burr, 1991). Il a moins d’épines anales (3) que les mariganes (Pomoxis spp.; de 5 à 7 épines) et que le crapet de roche (Ambloplites rupestris; de 5 à 7 épines) (Trautman, 1981).

Unités désignables

Toutes les populations canadiennes occupent l’écozone des Grands Lacs et de l’ouest du Saint-Laurent, selon la classification des écozones d’eau douce adoptée par le COSEPAC. La structure des populations dans cette écozone demeure inconnue.