Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur la loutre de mer au Canada - Mise à jour (2007)

Résumé technique

Enhydra lutris

Loutre de mer
Sea otter

Répartition au Canada : Océan Pacifique


Information sur la répartition

Superficie de la zone d’occurrence (km2) au Canada
La superficie couvre les eaux côtières de la côte ouest de l’île de Vancouver et de la côte centrale de la Colombie-Britannique où la présence de la loutre de mer a été confirmée d’après des relevés dirigés et les connaissances traditionnelles autochtones. Les individus observés seuls à l’extérieur de l’aire de répartition occupée en permanence ne sont pas pris en compte. L’aire est calculée depuis le rivage jusqu’à la courbe isobathe de 50 m, sans compter les anses profondes.
10 000 km2
Préciser la tendance (en déclin, stable, en croissance, inconnue)
En croissance
Y a-t-il des fluctuations extrêmes dans la zone d’occurrence (ordre de grandeur > 1)?
Non
Superficie de la zone d’occupation (km2)
Identique à la zone d’occurrence
10 000 km2
Préciser la tendance (en déclin, stable, en croissance, inconnue)
En croissance
Y a-t-il des fluctuations extrêmes dans la zone d’occupation (ordre de grandeur > 1)?
Non
Nombre d’emplacements actuels connus ou inférés
2
Préciser la tendance du nombre d’emplacements (en déclin, stable, en croissance, inconnue)
Aucune
Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre d’emplacements (ordre de grandeur > 1)?
Non
Tendances en matière d’habitat : préciser la tendance de l’aire, de l’étendue ou de la qualité de l’habitat (en déclin, stable, en croissance ou inconnue)
En croissance


Information sur la population

Durée d’une génération (âge moyen des parents dans la population : indiquer en années, en mois, en jours, etc.)
Âge à la première mise bas = 3, longévité = de 15 à 20, durée d’une génération = de 3 + 0,33(15-3) à 3 + 0,33(20-3)
De 7 à 9 années
Nombre d’individus matures (reproducteurs) au Canada (ou préciser une gamme de valeurs plausibles)
Aucune donnée pouvant servir à produire une table de survie n’existe pour la Colombie-Britannique. La portion d’adultes représenterait 50 % de la population totale, d’après les estimations de l’âge des individus à leur première reproduction chez d’autres populations de loutres de mer.
Environ 1 600 adultes
Tendance de la population quant au nombre d’individus matures en déclin, stable, en croissance ou inconnue
D’après Watson et al. (1997) et Nichol et al. (2005), les données sur la population indiquent que la population est en croissance.
Île de Vancouver
18,6 % année1 (de 1977 à 1995)
15,6 % année1 (de 1977 à 2004),
ou 19,1 % année1 (de 1977 à 1995)
8 % année1 (de 1995 à 2004)

Côte de la Colombie-Britannique
12,4 % année1 (de 1990 à 2004)
S’il y a déclin, % du déclin au cours des dernières/prochaines dix années ou trois générations, selon la plus élevée des deux valeurs (ou préciser s’il s’agit d’une période plus courte)
Aucun depuis les dix dernières années
Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre d’individus matures (ordre de grandeur > 1)?
Non
La population totale est-elle très fragmentée (la plupart des individus se trouvent dans de petites populations, relativement isolées [géographiquement ou autrement] entre lesquelles il y a peu d’échanges, c.-à-d. migration réussie de ≤ 1 individu/année)?
Non
Préciser la tendance du nombre de populations (en déclin, stable, en croissance, inconnue)
S.O.
Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre de populations (ordre de grandeur > 1)?
Aucune au Canada
Énumérer les populations et donner le nombre d’individus matures dans chacune :
une estimation brute fondée sur 50 % de la population reproductrice pourrait se chiffrer à 1 350 individus sur l’île de Vancouver et à 250 individus sur la côte centrale.


Menaces (réelles ou imminentes pour les populations ou les habitats)

La contamination de l’environnement, en particulier les déversements d’hydrocarbures, l’enchevêtrement dans les engins de pêche, les collisions avec les bateaux et la chasse illégale.

 


Effet d’une immigration de source externe

L’espèce existe-t-elle ailleurs (au Canada ou à l’extérieur)?
Endangered Species Act des États-Unis : Californie – menacée (Threatened), stock du sud-ouest de l’Alaska – menacée (Threatened),
politique spéciale de l’État sur les espèces – Washington – en voie de disparition (Endangered)
Une immigration a-t-elle été constatée ou est-elle possible?
Oui, mâles errants
Des individus immigrants seraient-ils adaptés pour survivre au Canada?
Oui
Y a-t-il suffisamment d’habitats disponibles au Canada pour les individus immigrants?
Oui
La possibilité d’une immigration de populations externes existe-t-elle?
Une immigration de source externe est peu probable, car les loutres de mer ne migrent pas, elles sont très fidèles à leur site et elles occupent des domaines vitaux relativement petits qui se chevauchent.


Analyse quantitative

Aucune disponible

 


Statut existant

COSEPAC: menacé (2000)
préoccupante (2007)

 


Statut et justification de la désignation

Statut : Espèce préoccupante
Code alphanumérique : S.O.

Justification de la désignation : Cette espèce était disparue de la Colombie-Britannique en raison du commerce de sa fourrure dès le début des années 1900 et a fait l’objet d’une réintroduction de 1969 à 1972. Elle a depuis repeuplé de 25 à 33 % son aire de répartition historique en Colombie-Britannique, mais n’est toujours pas complètement en sécurité. Les effectifs sont faibles (moins de 3 500 individus) et nécessitent une étroite surveillance. La sensibilité de l’espèce aux hydrocarbures et sa proximité à d’importants trajets maritimes de pétroliers la rendent particulièrement vulnérable à des déversements d’hydrocarbures.

 


Applicabilité des critères

Critère A (Population globale en déclin) :
La population a augmenté à un taux de 8 % à 19 % par année depuis le début des relevés en 1977. Le taux de croissance a ralenti au cours des dernières années.

Critère B (Petite aire de répartition et déclin ou fluctuation) :
La zone d’occurrence est inférieure à 20 000 km2, mais la population ne connaît pas de déclin ni de fluctuation.

Critère C (Petite population globale et déclin) :
La population compte environ 3 200 individus dont la moitié sont présumés matures (environ 1 600 individus). La taille de la population est petite, mais il n’y a aucun déclin ni aucune fluctuation.

Critère D (Très petite population ou aire de répartition limitée) :
La population compte plus de 1 000 individus matures.

Critère E (Analyse quantitative) :
Aucune analyse n’a été entamée.