Avertissement Cette page Web a été archivée dans le Web.

Contenu archivé

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique sur les communications et l'image de marque.

Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur le rorqual à bosse au Canada

Importance de l'espèce

Les rorquals à bosse ayant tendance à habiter les zones proches du littoral dans de nombreuses parties du monde, y compris dans les eaux canadiennes, ils entrent souvent en contact avec l’homme. Ce sont probablement les plus acrobatiques des grandes baleines, et dans l’Est comme dans l’Ouest du Canada, ils constituent l’attraction principale d’un certain nombre d’entreprises commerciales d’observation des baleines. C’est peut-être pour leur « chant » long et complexe (Payne et McVay, 1971), qui a considérablement intéressé la communauté scientifique et le public, qu’ils sont le plus connus.