Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur le smilax à feuilles rondes (population des plaines des Grands Lacs et population de l'Atlantique) au Canada – Mise à jour

Résumé technique - Population de l’Atlantique

Smilax rotundifolia

Smilax à feuilles rondes : Population de l’Atlantique – Round-leaved Greenbrier : Atlantic population

Répartition au Canada :

sud-ouest de la Nouvelle-Écosse

Information sur la répartition

Superficie de la zone d’occurrence (km²) au Canada :

Moins de 5 000 km²

Préciser la tendance (en déclin, stable, en croissance, inconnue).

Stable

Y a-t-il des fluctuations extrêmes dans la zone d’occurrence (ordre de grandeur > 1)?

Non

Superficie de la zone d’occupation (km²) :

Plus de 50 km² si calculée en fonction de plus de 50 populations et d’une grille à mailles de 1 km ou de 2 km.

Préciser la tendance (en déclin, stable, en croissance, inconnue).  

Stable

Y a-t-il des fluctuations extrêmes dans la zone d’occupation (ordre de grandeur > 1)?

Non

Nombre d’emplacements actuels connus ou inférés.

Probablement plus de 50.

Préciser la tendance du nombre d’emplacements (en déclin, stable, en croissance, inconnue).

Stable

Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre d’emplacements (ordre de grandeur > 1)?

Non

Tendances en matière d’habitat : préciser la tendance de l’aire, de l’étendue ou de la qualité de l’habitat (en déclin, stable, en croissance ou inconnue).

Incertaine, mais probablement stable.

Information sur la population

Durée d’une génération (âge moyen des parents dans la population : indiquer en années, en mois, en jours, etc.).

Difficile à évaluer : espèce de nature clonale – L’âge moyen des vignes et des clones bien développés pourrait être de plusieurs décennies ou plus; l’âge de reproduction pourrait être de quelques années seulement.

Nombre d’individus matures (reproducteurs) au Canada (ou préciser une gamme de valeurs plausibles).

De 3 000 à 10 000 individus (couronnes), mais le nombre de plants discrets sur le plan génétique (clones) est inconnu.

Tendance de la population quant au nombre d’individus matures en déclin, stable, en croissance ou inconnue.

Stable

S’il y a déclin, % du déclin au cours des dernières/prochaines dix années ou trois générations, selon la plus élevée des deux valeurs (ou préciser s’il s’agit d’une période plus courte).

Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre d’individus matures (ordre de grandeur > 1)?

Non

La population totale est-elle très fragmentée (la plupart des individus se trouvent dans de petites populations, relativement isolées [géographiquement ou autrement] entre lesquelles il y a peu d’échanges, c.-à-d. migration réussie de < 1 individu/année)?

Incertain, mais elle est isolée des populations américaines

Préciser la tendance du nombre de populations (en déclin, stable, en croissance, inconnue).

Stable

Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre de populations (ordre de grandeur > 1)?

Non

Énumérer les populations et donner le nombre d’individus matures dans chacune :

Aucune donnée précise n’est disponible puisque les populations ne font pas l’objet d’un suivi à l’échelle provinciale

Menaces (réelles ou imminentes pour les populations ou les habitats)

Limitée et associée principalement aux chalets et aux aménagements résidentiels.

Immigration de source externe

Statut ou situation des populations de l’extérieur?

États-Unis : Répandues

Une immigration a-t-elle été constatée ou est-elle possible?

Inconnue, mais probablement impossible

Des individus immigrants seraient-ils adaptés pour survivre au Canada?

Oui

Y a-t-il suffisamment d’habitat disponible au Canada pour les individus immigrants?

Oui

La possibilité d’une immigration de populations externes existe-t-elle?

Non

Analyse quantitative

Non disponible.

Statut existant

  • En sécurité en Nouvelle-Écosse (Situation générale des espèces au Canada, 2005)
  • COSEPAC : Non en péril (2007)

Statut et justification de la désignation

Statut : Non en péril

Code alphanumérique : Sans objet

Justification de la désignation : L’espèce a été observée dans au moins 50 sites du sud de la Nouvelle-Écosse, où l'on estime qu'il y vit au moins entre 3 000 et 10 000 individus (couronnes). Le nombre exact d'individus matures de cette espèce clonale est toutefois inconnu. Aucun déclin n'a été documenté et les menaces sont limitées.

Statut et justification de la désignation

  • Critère A (Population globale en déclin) : Sans objet. Aucun déclin n’a été enregistré.
  • Critère B (Petite aire de répartition, et déclin ou fluctuation) : Sans objet. La zone d’occurrence et la zone d’occupation se trouvent toutes deux en deçà des seuils maximum permis pour les catégories « en voie de disparition » et « menacée », mais il existe plus de 50 populations, aucun déclin constant n’a été enregistré et l’espèce ne subit pas de fluctuations extrêmes.
  • Critère C (Petite population globale et déclin) : Sans objet. Le nombre réel d’individus matures est inconnu en raison de la nature clonale de l’espèce, et aucun déclin constant n’a été enregistré.
  • Critère D (Très petite population ou aire de répartition limitée) : Sans objet. Le nombre total d’individus matures est inconnu, mais il se situe probablement à plus de 1 000; il existe plus de 50 emplacements, et la zone d’occupation est grandement supérieure à 20 km².
  • Critère E (Analyse quantitative) : Non disponible