Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur le smilax à feuilles rondes (population des plaines des Grands Lacs et population de l'Atlantique) au Canada – Mise à jour

Remerciements et experts contactés

Les personnes qui suivent ont été consultées au cours de la préparation du présent rapport. Celles dont le nom est marqué d’un asterisque (*) ont fourni de l’information :

Steve Newmaster, Peter Kevan, John Ambrose*, Gerald Waldron, George Meyers, Mike Oldham* (CIPN), Don Sutherland (CIPN), Albert Garofalo*, Madeline Austen (SCF), David Bradley, George Bryant, Paul Catling (DAO), Bill Crins (MRNO), Todd Farrell, Kim Frolich (Office de protection de la nature de la péninsule du Niagara), Mary Gartshore and Peter Carson*, Donald Kirk* (MRNO), Larry Lamb, Deanna Lindblad (Office de protection de la nature de la péninsule du Niagara), Paul O’Hara, Tony Reznicek, Robert Ritchie (Commission des parcs du Niagara), John and Dorthy Tiedje, Kevan Money (Office de protection de la nature de la région d’Essex), Matthew Child (Office de protection de la nature de la région d’Essex), Mike Nelson (Office de protection de la nature de la région d’Essex), Michelle Kantor (Programme de la région carolinienne du Canada), Roxanne St. Martin* (MRNO), Pat Hess*, Sean Blaney* (Centre de données sur la conservation du Canada Atlantique), Sherman Boates* (gouvernement de la Nouvelle-Écosse), Maureen Toner* (ministère des Ressources naturelles du Nouveau-Brunswick), Alan Dextrase (MRNO), Sandy Dobbyn* (MRNO), Mark Elderkin* (ministère des Ressources naturelles de la Nouvelle-Écosse), Sam Brinker*.

Le Centre d’information sur le patrimoine naturel (CIPN) de l’Ontario (par le truchement des services rapides et complets de Mike Oldham) a joué un rôle clé dans le succès du présent rapport. Les activités du CIPN au cours de la dernière décennie ont favorisé l’augmentation de la quantité et de la qualité des données accessibles aux personnes menant des inventaires du patrimoine naturel comme celle-ci. De façon semblable, le ministère des Richesses naturelles de l’Ontario, notamment Donald Kirk, Kara Vlasman et Rebecca Hay, a réalisé d’excellents travaux sur l’espèce dans la région du Niagara en 2004 et en 2005, ce qui a grandement facilité nos études subséquentes, et Sam Brinker a gracieusement fourni des données supplémentaires concernant le site 13.

Des remerciements spéciaux sont également faits à Jennifer Doubt, du Musée canadien de la nature, qui a fourni une image numérique de la collection de Smilax Macoun de la Pointe-Pelée, évitant ainsi aux rédacteurs de se rendre à Ottawa, et à John Ambrose, le rédacteur du rapport initial de 1994 sur l’espèce. M. Ambrose a aimablement offert son temps et son expertise pour faciliter la révision du présent document.

Enfin, les rédacteurs remercient les trois naturalistes locaux qui ont eu une grande influence sur le présent document : Peter Carson, Albert Garofalo et Mary Gartshore. Ces personnes ont contribué de deux façons. Premièrement, à titre de botanistes actifs sur le terrain, ils ont découvert de nouvelles populations de l’espèce rare, facilitant ainsi notre compréhension de sa répartition en Ontario. Deuxièmement, ils ont eu la gentillesse d’offrir volontairement leur temps pour accompagner les rédacteurs aux sites de relevé en 2006, et ils ont donc contribué directement à la qualité des données figurant dans le présent rapport. Les travaux sur le terrain ont été d’autant plus agréables en leur compagnie.