Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur la petite-centaurée de Muhlenberg au Canada

Protection actuelle ou autres désignations de statut

À l’échelle mondiale, le Centaurium muehlenbergii a la cote G5?, qui signifie que l’espèce n’est probablement pas en péril [likely secure]. À l’échelle des États-Unis, l’espèce est classée N5?. En Oregon, au Nevada, en Idaho et en Californie, elle n’est pas classée (cote SNR). Le C. muehlenbergii a déjà été présent dans l’État de Washington, mais on croit qu’il est aujourd’hui disparu, et on lui a attribué la cote SH (NatureServe, 2005).

En Colombie-Britannique, le Centaurium muehlenbergii figure sur la liste rouge des espèces en péril, et on lui a attribué la cote S1 (gravement en péril [critically imperiled]). À l’échelle du Canada, l’espèce a la cote N1 (HERB Database, 2005; NatureServe, 2005). Le C. muehlenbergii ne bénéficie d’aucune protection juridique au Canada. Toutefois, il pourrait être protégé en vertu de la Wildlife Amendment Act (2004) de la Colombie-Britannique par décision du Cabinet provincial s’il est désigné espèce disparue, en voie de disparition ou menacée dans la province suivant une évaluation détaillée de sa situation.

Une des populations canadiennes de Centaurium muehlenbergii se trouve dans un parc municipal et, de ce fait, bénéficie d’une certaine protection dans l’immédiat. Cependant, aucune des populations canadiennes n’est particulièrement visée par un plan de gestion visant à assurer sa survie.