Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur la violette jaune des monts de la sous-espèce praemorsa au Canada - Mise à jour

Répartition

Aire de répartition mondiale

La violette jaune des monts, en tant qu’espèce, se rencontre depuis l’île de Vancouver jusqu’en Californie (figure 2), principalement à l’ouest des monts Cascades (Hitchcock et Cronquist, 1961).

Figure 2. Aire de répartition mondiale de la violette jaune des monts.

Figure 2. Aire de répartition mondiale de la violette jaune des monts.

Aire de répartition canadienne

En Colombie-Britannique, la violette jaune des monts est confinée à la côte sud-est de l’île de Vancouver et à des îles voisines du détroit de Georgie (figure 3). Sa zone d’occurrence (calculée au moyen d’un logiciel cartographique, en soustrayant de grandes étendues d’océan) est d’environ 450 km². Sa zone d’occurrence historique était d’environ 2 400 km². Le déclin de l’aire canadienne de la violette jaune des monts s’est produit surtout au cours des décennies 1960 à 1990. La zone d’occupation, calculée au moyen d’une grille de 1 km sur 1 km, est de 14 km², et, calculée au moyen d’une grille de 2 km sur 2 km, de 56 km². La superficie qu’elle occupe réellement est inférieure à 20 ha.

Figure 3. Aire de répartition canadienne de la violette jaune des monts. (Les cercles pleins représentent des populations actuelles. Les cercles vides représentent les populations disparues. Le triangle représente une population historique dont la situation est incertaine. Certains cercles pleins représentent plusieurs populations.)

Figure 3. Aire de répartition canadienne de la violette jaune des monts.