Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur la Paruline à ailes dorées au Canada

Sommaire biographique de la rédactrice du rapport

Rachel Vallender-Fraser a récemment obtenu son doctorat à la Queen’s University sous la supervision de Raleigh J. Robertson. Mme Vallender-Fraser a commencé à étudier le comportement de reproduction de la Paruline à ailes dorées en septembre 2000 dans le cadre de sa thèse de maîtrise. Elle a défendu sa thèse avec succès et entrepris son doctorat en avril 2002. Sa dissertation avait pour titre Examining avian hybridization using genetic markers: dynamics of mate choice, disease and rapid introgression. Pendant ses études doctorales, Mme Vallender-Fraser a formé le Groupe de travail sur la Paruline à ailes dorées, qui réunit plus de 25 chercheurs du Canada et des États-Unis, dans le but de partager les idées de recherche et de susciter des échanges sur la conservation de cette espèce. Le groupe a tenu un atelier sur la conservation de la Paruline à ailes dorées à Siren (Wisconsin) en août 2005. Cet atelier portait principalement sur l’adoption de mesures de conservation dans les zones les plus à risque, en plus de communiquer les résultats de récentes recherches menées dans les aires de reproduction et d’hivernage de cette espèce.

De plus, lors du 122e congrès annuel de l’American Ornithological Union tenu à Québec en août 2004, Mme Vallender-Fraser a organisé et présidé un symposium intitulé The conservation of Golden-winged and Blue-winged Warblers: evolutionary, ecological and behavioural dynamics in hybridizing species. En juin 2006, elle a entrepris un post-doctorat au Cornell Lab of Ornithology qui lui permettra de poursuivre ses travaux sur la conservation de la Paruline à ailes dorées et la phylogénétique des parulines. Elle poursuivra également son travail avec les membres du Groupe de travail sur la Paruline à ailes dorées et le GOWAP (Cornell), en utilisant des marqueurs génétiques pour identifier des populations pures de Parulines à ailes dorées et faciliter l’adoption de mesures de conservation appropriées.