Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur la Paruline à ailes dorées au Canada

Information sur l'espèce

Nom et classification
Nom français :Paruline à ailes dorées
Nom scientifique :Vermivora chrysoptera Linné
Nom anglais :Golden-winged Warbler

        

Description morphologique

La Paruline à ailes dorées est une petite paruline qui ne pèse qu’entre 9 g et 11 g. Chez les mâles et les femelles adultes, les parties inférieures sont blanches, le dos et les ailes sont gris, ces dernières portant une tache jaune. La gorge et le contour des yeux sont noirs et très visibles chez le mâle, gris chez la femelle (figure 1). Les deux sexes ont également une tache jaune sur la tête, beaucoup plus vive chez les mâles de plus de deux ans que chez les mâles et les femelles de la seconde année.

Figure 1. Paruline à ailes dorées mâle (à gauche) et femelle (à droite) (photos de Rachel Fraser)

Figure 1. Paruline à ailes dorées mâle (à gauche) et femelle (à droite) (photos de Rachel Fraser)

Au premier coup d’œil, on pourrait confondre cette paruline avec la Mésange à tête noire (Poecile atricapillus; Confer, 1992), qui arbore la même tache noire sur la gorge et qui a les mêmes habitudes de recherche de nourriture. Toutefois, la petite taille et les taches jaunes sur les ailes et la tête distinguent facilement la Paruline à ailes dorées. Lorsqu’on peut l’observer, on risque peu de la confondre avec une autre espèce de paruline, mis à part les hybrides de Parulines à ailes dorées et les Parulines à ailes bleues (voir la section Interactions interspécifiques ci-après). Il peut être plus difficile d’identifier l’oiseau à son chant, surtout lorsqu’on considère les hybrides.

 

Description génétique

La Paruline à ailes dorées appartient à l’ordre des Passériformes (passereaux) et à la famille des Parulidés. Actuellement, la Paruline à ailes dorées est considérée comme faisant partie du genre Vermivora, qui compte en tout neuf espèces en Amérique du Nord. De récentes études phylogénétiques indiquent que le genre Vermivora pourrait être polyphylétique; la Paruline à ailes dorées et la Paruline à ailes bleues ne sont étroitement apparentées à aucun autre Vermivora, à part peut-être la Paruline de Bachman, qui a disparu (V. bachmanii; I. Lovette, comm. pers.). Ces trois espèces pourraient représenter la seule véritable espèce de Vermivora, étant donné que la Paruline à ailes bleues est l’espèce type de ce genre (Klein et al., 2004).