Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur le Polystic des rochers (Polystichum scopulinum) au Canada

Importance de l'espèce

Le Polystichum scopulinum appartient à un groupe d’espèces relativement petit dont les aires de répartition se limitent à la côte du Pacifique et ont comme limite nord le sud-ouest de la Colombie-Britannique. La population du Québec est extrêmement isolée. On n’a pas encore étudié de façon adéquate l’importance de ces populations périphériques et isolées, surtout en ce qui concerne leurs caractéristiques génétiques. Ces populations sont souvent différentes des populations centrales sur les plans génétique et morphologique et peuvent avoir une importance évolutionnaire et écologique hors de proportion avec le pourcentage de l’effectif de l’espèce qu’elles représentent (Mayr, 1982; Lesica et Allendorf, 1995). Il pourrait se révéler important de protéger les populations périphériques et génétiquement distinctes pour la survie de l’espèce tout entière (Lesica et Allendorf, 1995).

Aucune utilisation de l’espèce par les Autochtones n’est indiquée dans une grande base de données ethnologiques (en anglais seulement), mais les polystics P. acrostichoides et P. munitum, largement répandus, sont utilisés à diverses fins médicinales et autres par des peuples autochtones.