Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Mise à jour - Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur le Bruant vespéral de la sous-espèce affinis (Pooecetes gramineus affinis) au Canada

Répartition

Aire de répartition mondiale

On trouve le Bruant vespéral un peu partout en Amérique du Nord. Il atteint la limite nordique de son aire de reproduction dans le sud des Territoires du Nord-Ouest, et s’étend de la Colombie-Britannique à la Nouvelle-Écosse, au sud de la Californie, à l’Arizona et à la Virginie (figure 1; Jones et Cornely, 2002).

Le Bruant vespéral de la sous-espèce affinis, ou P. g. affinis, forme une population isolée dans le Nord-Ouest du Pacifique, séparée de sa population de base (c.-à-d. les P. g. gramineus,P. g. confinis et P. g. altus) par la chaîne des Cascades et sa forêt dense. L’aire de répartition mondiale de cette sous-espèce s’étend du sud-est de l’île de Vancouver à la vallée du bas Fraser (du moins, dans le passé), à l’ouest des États de Washington et de l’Oregon et à l’extrême nord-ouest de la Californie (figure 1). La plupart des experts s’entendent pour dire que le Bruant vespéral de la sous-espèce affinis est la seule sous-espèce présente à l’ouest de la chaîne des Cascades (AOU, 1957; Pyle, 1997; Cannings, 1998; Rogers, 2000; Campbell et al., 2001; Jones et Cornely, 2002; Altman, 2003).

Bien qu’on n’ait pas effectué de travaux de taxonomie sur la population nicheuse de la côte de la Colombie-Britannique, on considère que ces oiseaux sont des P. g.  affinis (Fraser et al., 1999), selon la répartition connue de cette race dans les États de Washington et de l’Oregon (Campbell et al., 2001). Le Bruant vespéral de la sous-espèce affinis niche dans l’île San Juan, dans l’État de Washington, à moins de 20 km au sud de l’île de Vancouver (Rogers, 2000), alors que la population de P. g. confinis la plus proche se trouve à plusieurs centaines de kilomètres à l’est, de l’autre côté de la chaîne Côtière et de la chaîne des Cascades (Campbell et al., 2001; Jones et Cornely, 2002). 

Le Bruant vespéral hiverne dans le sud des États-Unis, jusqu’au Mexique et au centre du Guatemala (Jones et Cornely, 2002). Le Bruant vespéral de la sous-espèce affinis hiverne du centre de la Californie à l’ouest dela Sierra Nevada et au nord-ouest de la Basse-Californie (AOU, 1957).

Figure 1. L’aire de reproduction du Bruant vespéral de la sous-espèce affinis, le P. g. affinis (en rouge), et des autres sous-espèces (le P. g. gramineus,le P. g. confinis et le P. g. altus, en jaune); adapté de Jones et Cornely (2002).

Figure 1. L’aire de reproduction du Bruant vespéral de la sous-espèce affinis, le P. g. affinis (en rouge), et des autres sous-espèces (le P. g. gramineus,le P. g. confinis et le P. g. altus, en jaune); adapté de Jones et Cornely (2002).

Aire de répartition canadienne

Toutes les sous-espèces

Le Bruant vespéral niche dans les habitats de prairies, de la Colombie-Britannique à la Nouvelle-Écosse. L’aire de répartition de la sous-espèce P. g. confinis s’étend de l’intérieur de la Colombie-Britannique à l’est de la chaîne des Cascades et de la chaîne Côtière, au nord des plateaux de Cariboo−Chilcotin aux basses-terres de la rivière Peace, à travers l’Alberta, jusqu’à l’extrême-sud des Territoires du Nord-Ouest. À l’est, l’aire de répartition s’étend du sud de la Saskatchewan et du Manitoba au sud-ouest de l’Ontario. Plus à l’est, le Bruant vespéral de la sous-espèce gramineus niche dans le sud de l’Ontario et du Québec, notamment en Gaspésie, et dans certaines zones du Nouveau-Brunswick, de la Nouvelle-Écosse et de l’Île-du-Prince-Édouard (Jones et Cornely, 2002).

Bruant vespéral de la sous-espèce affinis

Au Canada, on n’a signalé la présence de Bruants vespéraux de la sous-espèce affinis que dans le sud-est de l’île de Vancouver et la vallée du bas Fraser.Autrefois, on voyait le Bruant vespéral pendant la saison de reproduction dans l’île de Vancouver, de l’estuaire de la rivière Englishman au nord, à Cobble Meadows et Mill Bay au sud et, localement, dans les basses-terres du fleuve Fraser, sur la côte continentale sud-ouest (Campbell et al., 2001; Beauchesne, 2002b). Même si les mentions de cette espèce ont été sporadiques au début des années 1900, les données d’occurrence suivantes suggèrent que cette espèce est présente dans la région depuis plus de 50 ans : occurrences pendant la période de reproduction dans l’île de Vancouver en 1890, 1891 et 1892; nidification dans la région de New Westminster, 1938; observations pendant la saison des amours dans la région de Chilliwack, 1944 (Campbell et al., 2001). Les autres mentions faites au cours des 50 dernières années sont les suivantes : observations pendant la saison des amours dans l’île de Vancouver, 1957; observations pendant la saison des amours dans la région de Chilliwack, 1961, 1962 et 1968; nidification dans l’île Iona (delta du fleuve Fraser), 1968; occurrences régulières pendant la saison des amours dans l’île de Vancouver de 1971 à aujourd’hui; d’autres mentions sporadiques dans la vallée du fleuve Fraser des années 1970 à ce jour (Campbell et al., 2001; Beauchesne, 2002b).

Figure 2. Aire de reproduction du Bruant vespéral de la sous-espèce affinis, en vert pâle; le point rouge indique l’emplacement de l’aéroport de Nanaimo. La sous-espèce intérieure du Bruant vespéral (P. g. confinis) niche dans les zones de prairies montrées sur l’image satellite en couleur chamois, séparées des prairies côtières par de hautes montagnes (en vert foncé et blanc).

Figure 2.    Aire de reproduction du Bruant vespéral de la sous-espèce affinis, en vert pâle; le point rouge indique l’emplacement de l’aéroport de Nanaimo. La sous-espèce intérieure du Bruant vespéral (P. g. confinis) niche dans les zones de prairies montrées sur l’image satellite en couleur chamois, séparées des prairies côtières par de hautes montagnes (en vert foncé et blanc).

À l’heure actuelle, le Bruant vespéral de la sous-espèce affinis est considéré comme un visiteur estival très rare des basses-terres du fleuve Fraser (M. McNicholl, comm. pers.).La seule population nicheuse existante connue se trouve à l’aéroport de Nanaimo, à environ 20 km au sud de Nanaimo, sur l’île de Vancouver (Beauchesne, 2002a; idem, 2003; idem, 2004).

En dehors de la saison de reproduction, on a signalé la présence de Bruants vespéraux dans l’île de Vancouver et les îles Gulf, de l’île Cortes, au sud, jusqu’à Victoria, en passant par Rocky Point et l’aéroport de Victoria (Fraser et al., 1999; Beauchesne, 2002b). L’origine de ces oiseaux est inconnue.