Avertissement Cette page Web a été archivée dans le Web.

Contenu archivé

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique sur les communications et l'image de marque.

Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Naseux de Nooksack (Rhinichthys sp.)

Évaluation

L’aire canadienne du naseux de Nooksack va probablement continuer de se rétrécir tant que la mégalopole de Vancouver continuera de s’étendre. Pour mettre un frein à ce déclin, il faudrait des efforts concertés de la part de tous les paliers d’administration pour protéger les derniers cours d’eau où subsiste l’espèce, ce qu’il est illusoire d’espérer. Même en supposant qu’il y ait une volonté politique d’intervenir, il reste néanmoins que les accidents dans les cours d’eau urbains sont inévitables. En outre, comme l’eau de consommation devra être traitée aux chloramines d’ici une dizaine d’années pour des raisons de salubrité publique, il tiendra alors du miracle que la population canadienne de naseux de Nooksack survive jusqu’au prochain siècle.