Avertissement Cette page Web a été archivée dans le Web.

Contenu archivé

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique sur les communications et l'image de marque.

Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Naseux de Nooksack (Rhinichthys sp.)

Habitat

 Les naseux de Nooksack adultes ont un mode de vie démersal et se tiennent normalement dans les radiers où le courant dépasse 0,25 m/s et où le fond est formé de gravier (éléments de 4 à 10 cm de diamètre), de galets ou de pierres non consolidés. Au Canada, l’espèce ne se trouve que dans des cours d’eau petits ou moyens (1 à 4 m de largeur), probablement parce que la Nooksack n’a pas de plus gros affluents, car au Washington, l’espèce est présente dans plusieurs cours d’eau importants. Contrairement aux adultes, les jeunes de l’année préfèrent les eaux lentes (0,14 ± 0,022 m/s); on les trouve près de l’extrémité aval des fosses (tableau 1). Au Canada, les jeunes se tiennent dans les eaux peu profondes (environ 10 à 20 cm de profondeur), où ils nagent près du fond formé de sable ou de vase. Deux types de milieux lotiques sont donc nécessaires pour satisfaire aux besoins écologiques de l’espèce : eaux vives et substrats rocheux meubles pour les adultes, eaux calmes et substrats vaseux ou sableux pour les jeunes.

Tableau 1.  Comparaison de l’habitat des adultes et des jeunes de l’année chez la population de naseux de Nooksack (Rhinichthys sp.) du ruisseau Bertrand – 1er octobre 1993.
 AdultesJeunes de l’année
Vitesse moyenne du courant0,34 ±0,039 m/s0,14 ±0,022 m/s
Substratgravier (éléments de la grosseur du poing), galets et pierresvase, sable, litière de feuilles