Avertissement Cette page Web a été archivée dans le Web.

Contenu archivé

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique sur les communications et l'image de marque.

Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Calochorte de Lyall (Calochortus lyallii)

Répartition

Répartition mondiale

Le Calochortus lyallii pousse le long du versant est des monts Cascades, depuis le Centre-Sud de la Colombie-Britannique jusqu’au nord du comté de Yakima, dans l’État de Washington (Owenby 1940; Hitchcock et al., 1969, Douglas et al., 1998a et 1998b), avec des concentrations particulièrement élevées aux alentours de la vallée de la Methow, dans le Centre-Nord de l’État de Washington.

 

Répartition canadienne

En Colombie-Britannique, le Calochortus lyallii ne pousse que dans les hauteurs séparant les vallées de l’Okanagan et de la Similkameen, dans l’extrême Centre-Sud de la province, à l’ouest d’Osoyoos et au sud du col Richter (figure 2). Tous les sites se trouvent à moins de 5 km l’un de l’autre et à moins de 5 km de la frontière des États-Unis.

Owenby (1940) mentionne une seule récolte canadienne, faite par Macoun en 1905, sur les « sommets dénudés de collines, près de la rivière Similkameen, à 1 050 m d’altitude », mais la position exacte et la situation actuelle de ce site sont inconnues.

 

Figure 2. Répartition du Calochortus lyallii en Colombie-Britannique.

Figure 2. Répartition du Calochortus lyallii en Colombie-Britannique.