Avertissement Cette page Web a été archivée dans le Web.

Contenu archivé

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique sur les communications et l'image de marque.

Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur la dalée velue au Canada

Taille et tendances des populations

Au Canada, la dalée velue forme des populations isolées, éparpillées dans un milieu qui semble offrir un habitat plutôt continu. Les plus importantes sont celles des dunes de Lauder et des dunes Spirit Sands (parc provincial Spruce Woods), au Manitoba. On trouvera ci‑dessous une brève description des populations des deux provinces.

 

Populations de Saskatchewan

Localité no 1 - Dundurn(figure 4)

En 1981, Hudson a relevé de 40 à 50 sujets de l’espèce à Dundurn et, un mois plus tard, de 100 à 200 autres sujets au lac Proctor, un peu plus au sud (d’après les étiquettes des spécimens d’herbier). D’autres herborisateurs avaient récolté des spécimens en 1975 à deux moments différents. Les spécimens ne sont accompagnés d’aucune information sur la population.

Smith (1996) a trouvé une population isolée de 15 à 20 sujets à Dundurn, dans un creux de déflation à demi stabilisé. Il y aurait intérêt à pousser l’exploration dans cette région, car elle est susceptible d’abriter quelques centaines à un demi‑millier de sujets. Les milieux propices à l’espèce, soit les zones de sable mobile, sont très rares dans ces dunes.

Localité no 2 – Mortlach-Caron

La dalée velue a été récoltée à Mortlach-Caron pour la dernière fois en 1966 (elle y était récoltée depuis 1956). À cette époque, on en trouvait quelques petites populations confinées au fond et aux pentes des creux de déflation. Nous n’avons trouvé aucun spécimen de l’espèce en 1996. La dalée velue n’a jamais été abondante dans cette localité, et il est possible qu’elle ait disparu. La petite étendue de dunes de Mortlach-Caron est presque entièrement fixée; il reste très peu de sable mobile dans les dunes mêmes et dans la région environnante. Il est possible aussi que l’euphorbe ésule, abondante dans cette région, ait remplacé la dalée velue dans son habitat d’élection. Une exploration poussée permettrait peut‑être de découvrir quelques sujets de l’espèce.

 

Populations du Manitoba

Localité no 1 – Dunes de Lauder

Ces dunes abritent les plus importantes populations canadiennes de dalée velue. L’espèce y compte deux sites, dont l’une (1A) dans le secteur sud (à l’ouest de Lauder et à l’est de Bernice) et l’autre (1B) dans le secteur nord (à l’ouest de Hartney et au sud‑est de Grande-Clairière). Ces deux sites se trouvent dans la partie des dunes située à l’ouest de la vallée de la rivière Souris (Smith, 1996).

Site no 1A (figure 5)

Nous avons compté 300 sujets du côté sud de la route et 800 sujets du côté nord, dans un système dunaire partiellement fixé d’environ 1,5 km de longueur. La plante pousse sur le sommet stabilisé et dégagé des dunes et sur les pentes exposées dans une direction sud‑ouest à sud. L’effectif s’élève probablement à quelques milliers de sujets (Smith, 1996). Juste à côté de ce site se trouvent une ferme et un pâturage soumis à un broutage intensif. Les étendues de sable y sont si érodées et dénudées qu’elles excluent même la dalée velue.

Figure 5.  Dalée velue, secteur sud des dunes de Lauder, Manitoba – site no 1A (photo de B. Smith).

Figure 5.  Dalée velue, secteur sud des dunes de Lauder, Manitoba – site no 1A (photo de B. Smith).

Site no 1B (figure 6)

Nous avons exploré le secteur nord des dunes de Lauder d’ouest en est, en direction de Hartney. Bien que plusieurs cordons dunaires stabilisés aient été examinés, ce n’est qu’après avoir parcouru la moitié du champ de dunes que nous avons observé les premières dalées velues. Nous avons trouvé quatre sujets, sur deux cordons dunaires différents, dans des milieux marginaux, atypiques, associés à des peuplements de genévriers. Ces dunes, qui font partie d’une réserve faunique, sont très stables, ce qui expliquerait que l’espèce s’y trouve clairsemée. Nous avons trouvé un plus grand nombre de sujets sur des terrains privés appartenant à la J. Martin & Sons. L’espèce était relativement commune en bordure de la route sur une distance de 1 km à la marge est du champ de dunes. Environ 20 p. 100 des 73 sujets recensés en bordure de la route avaient été gravement endommagés par le fauchage. Dès qu’elles atteignent 6 pouces de hauteur, les plantes sont de nouveau coupées. Nous avons compté 177 sujets dans la partie clôturée et surpâturée du bas des dunes. Le broutage excessif avait dénudé le sol, laissant le sable exposé à l’action du vent. De ces 177 sujets, 30 avaient été fortement piétinés par les bovins. La dalée velue était beaucoup plus abondante dans ce milieu perturbé que dans les dunes fixées et non perturbées. L’effectif total de l’espèce dans le secteur nord‑est des dunes de Lauder ne dépasse probablement pas quelques centaines de sujets (Smith, 1996).

La dalée velue était beaucoup moins commune à mesure que nous avancions vers le nord‑est dans les dunes de Lauder (Smith, 1996).

Figure 6.  Dalée velue en bordure de la route, secteur nord des dunes de Lauder, Manitoba – site no 1B (photo de B. Smith).

Figure 6.  Dalée velue en bordure de la route, secteur nord des dunes de Lauder, Manitoba – site no 1B (photo de B. Smith).

Localité no 2 – Parc provincial Spruce Woods, Spirit Sands, Devil's Punch Bowl  (figure 7)

Une étendue restreinte de hautes dunes dénudées (4 km2) offre un habitat très propice à la dalée velue. L’effectif total de l’espèce dans cette localité se situe probablement entre 1 000 et 1 500 sujets. La plante croit particulièrement bien sur les pentes exposées dans une direction sud à ouest et stabilisées dans une proportion de 50 à 60 p. 100. Nous avons découvert sur les pentes et les sommets deux petites populations isolées, l’une de 60 et l’autre de 62 sujets, comme nous nous dirigions vers la face au vent de la dune principale. L’espèce était plus commune près de la face de la dune, où nous avons trouvé quelques populations de 200 sujets et plus, dans des zones herbeuses à proximité des sables nus. Les populations se trouvaient davantage dans des sables partiellement fixés, à la marge de creux de déflation et de sables mobiles (Smith, 1996).

Certains secteurs situés à l’ouest de cette localité, qui font partie du terrain militaire du Camp Shilo (dunes Bald Head), comportent peut‑être des milieux propices à l’espèce. Cette région n’était pas accessible en 1996, mais il y aurait intérêt à l’explorer lorsque les circonstances le permettront (Smith, 1996).

Figure 7.  Habitat de la dalée velue (butte partiellement fixée par des graminées, angle supérieur gauche) dans le Devil’s Punch Bowl, Spirit Sands, parc provincial Spruce Woods, Manitoba – site no 2 (photo de B. Smith).

Figure 7.  Habitat de la dalée velue (butte partiellement fixée par des graminées, angle supérieur gauche) dans le Devil’s Punch Bowl, Spirit Sands, parc provincial Spruce Woods, Manitoba – site no 2 (photo de B. Smith).

Localité no 3 - Boissevain

Nous n’avons trouvé aucun sujet à Boissevain, et il n’y avait plus de milieux propices à l’espèce. Les bordures de routes en sable étaient soit envahies par les mauvaises herbes, soit fauchées (Smith, 1996). La population a probablement disparu.

 

Sommaire des populations

Saskatchewan :                                                                                            

Dundurn – quelques centaines à un demi‑millier de sujets

Mortlach-Caron – population très petite ou disparue

Manitoba :

Lauder – secteur sud – quelques milliers de sujets

                secteur nord – quelques centaines de sujets

Spruce Woods – de 1 000 à 1 500 sujets

Camp Shilo – probablement quelques centaines de sujets

Treesbank – population disparue

Boissevain – population disparue