Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur la musaraigne de Gaspé (Sorex gaspensis) au Canada

Facteurs limitatifs et menaces

En raison de l’inaccessibilité de l’habitat du S. gaspensis et du S. dispar, peu de facteurs risquant de menacer les populations ont été définis. Il est probable que de nombreuses populations sont présentes dans des terres publiques (fédérales ou provinciales), qui bénéficient donc d’un certain degré de protection. L’exploitation forestière commerciale ou la coupe d’arbres pour le bois de chauffage est difficile, voire impossible, sur les talus abrupts (de 35 à 45 °). Les routes sont généralement construites au fond des vallées, car les talus ne constituent pas une fondation stable à cette fin. Les incendies constitueraient une menace potentielle, et les feux entraînant le remplacement de peuplements risquent de tuer de nombreuses musaraignes. Toutefois, on ne sait pas si les incendies sur ou sous les talus affectent les musaraignes. À haute altitude, les talus ne sont pas exposés aux crus de fonte de neige hivernales ou printanières (Herman et Scott, 1992; Herman et Scott, 1994). Les populations de musaraignes sont petites et isolées; le S. gaspensis est donc vulnérable aux phénomènes stochastiques qui font disparaître des populations. Cependant, il semble que des populations isolées de cette espèce aient survécu pendant de nombreuses années.