Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur le cornouiller fleuri au Canada

Importance de l'espèce

Le cornouiller fleuri, ainsi que son espèce analogue Cornus nuttallii, sont tous deux menacés par l’anthracnose du cornouiller à l’échelle de leur aire de répartition respective. Ces deux espèces de petite taille sont prisées comme arbres d’ornement en aménagement paysager en raison de leur ramure gracieuse en forme de pagode, de leurs fleurs entourées de bractées spectaculaires et de leur coloration vive en automne. Sur le plan écologique, le Cornus florida, composante bien visible du sous-étage des forêts du sud de l’Ontario au moment de sa floraison, constitue une source de nourriture pour les insectes pollinisateurs au printemps et les oiseaux forestiers frugivores à la fin de l’été.

Les Premières nations utilisaient le Cornus florida principalement à des fins médicinales. Le bois était également utilisé en sculpture et pour la fabrication d’outils, dont des navettes de métier à tisser (Moerman, consulté en juillet 2004).

Le bois, dense, à grain fin, trouvait autrefois un usage dans diverses applications industrielles comme des navettes de métier à tisser (Hosie, 1979). Les premiers colons ont certainement utilisé le bois de cette essence à des fins similaires, tant sur la ferme que dans les industries locales.