Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

L’albatros à queue courte (Phoebastria albatrus)

Résumé technique

Phoebastria albatrus

Albatros à queue courte

Short-tailed Albatross

Colombie-Britannique/Océan Pacifique


Information sur la répartition

Zone d’occurrence (km2)
(superficie des eaux côtières canadiennes dans le Pacifique).
423 260 km2
Préciser la tendance (en déclin, stable, en expansion, inconnue)Stable
Y a-t-il des fluctuations extrêmes dans la zone d’occurrence (ordre de grandeur > 1)?Improbable
Zone d’occupation (km2)
(superficie des eaux côtières canadiennes dans le Pacifique)
423 260 km2
Préciser la tendance (en déclin, stable, en expansion, inconnue)Stable
Y a-t-il des fluctuations extrêmes dans la zone d’occupation (ordre de grandeur > 1)?Non
Nombre d’emplacements actuels connus ou présuméss. o.
Préciser la tendance du nombre d’emplacements (en déclin, stable, en croissance, inconnue)s. o.
Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre d’emplacements (ordre de grandeur > 1)?s. o.
Préciser la tendance de l’aire, de l’étendue ou de la qualité de l’habitatStable


Information sur la population

Durée d’une génération (âge moyen des parents dans la population)26 ans
Nombre d’individus matures614 dans le monde, dont une cinquantaine utiliseraient chaque année les eaux canadiennes selon les estimations.
Tendance de la population totaleEn déclin; la population est passée de 5 millions d’oiseaux à la quasi-extinction (< 400 oiseaux, déclin de 99,99 %) au début du 20e siècle, maintenant en croissance régulière.
% du déclin au cours des dernières/prochaines dix années ou trois générationss. o.
Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre d’individus matures?Non
La population totale est-elle très fragmentée?Non
Préciser la tendance du nombre de populationss. o.
Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre de populations?s. o.
Énumérer chaque population et donner le nombre d’individus matures dans chacunes. o.


Menaces (réelles ou imminentes pour les populations ou les habitats)

- Mortalité accidentelle dans la pêche à la palangre.
- Mortalité associée à des déversements d’hydrocarbures.
- Dans les aires de reproduction, menace importante découlant des éruptions volcaniques.
- Autrefois chassée presque jusqu’à la disparition au début du 20e siècle.


Effet d’une immigration de source externe : s. o.

Statut ou situation des populations de l’extérieur?
États-Unis : en voie de disparition (endangered)
Alaska : en voie de disparition (endangered)
CITES : annexe 1
Union mondiale pour la nature : vulnérable
Une immigration a-t-elle été constatée ou est-elle possible?s. o.
Des individus immigrants seraient-ils adaptés pour survivre au Canada? 
Y a-t-il suffisamment d’habitat disponible pour les individus immigrants au Canada? 
Un sauvetage par des populations de l’extérieur est-il probable?s. o.


Analyse quantitative

s. o.
 


Statut actuel

COSEPAC : l’espèce n’a pas été évaluée antérieurement


Statut et justification de la désignation

Statut :
Espèce menacée
Critères rencontrés : D1 + D2
Justification de la désignation :
Cet oiseau de mer a déjà été abondant le long de la côte de la Colombie-Britannique, mais il a pratiquement disparu du Canada au début du 20e siècle. Ses effectifs augmentent maintenant lentement. Les populations d’Albatros en général sont très vulnérables aux prises accidentelles par les engins des pêches commerciales et aux déversements d’hydrocarbures; bien que ces incidences n’aient pas été observées pour cette espèce dans les eaux canadiennes, elles posent une menace éventuelle significative.


Applicabilité des critères

Critère A (Population totale en déclin) :
ne s’applique pas; la population a subi un déclin catastrophique il y a 100 ans, mais elle a commencé à s’accroître il y a environ 50 ans (depuis deux générations).
Critère B (Aire de répartition peu étendue, et déclin ou fluctuation) :
ne s’applique pas; la répartition est peu étendue en ce qui a trait aux sites de nidification, mais la population augmente actuellement après un déclin catastrophique il y a 100 ans.
Critère C (Petite population totale et déclin) :
ne s’applique pas; la population a diminué jusqu’à un très petit nombre d’individus il y a 50 à 100 ans, mais elle augmente actuellement.
Critère D (Très petite population ou aire de répartition restreinte) :
rencontre les critères D1 et D2 pour une espèce menacée (moins de 1 000 individus reproducteurs à moins de 5 sites)
Critère E (Analyse quantitative) :
Analyse non effectuée.