Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur la Tête carminée au Canada

Importance de l'espèce

La tête carminée ne revêt aucune importance économique directe, et elle a une importance limitée en tant qu’espèce proie. Cependant, elle présente un intérêt sur le plan scientifique (Scott et Crossman, 1973; Houston, 1996; Stewart et Watkinson, 2004). Sa valeur intrinsèque tient au fait qu’elle contribue à la biodiversité du Canada et qu’il pourrait s’agir d’une espèce colonisatrice. En tant que populations périphériques se trouvant à la limite nord-ouest de leur aire de répartition et en tant qu’espèce du complexe N. rubellus qui se trouve géographiquement isolée de ses voisines les plus proches, au Minnesota, il se peut que les têtescarminées du Manitoba soient uniques en leur genre : elles témoignent d’une adaptation à l’habitat local et présentent des différences génétiques par rapport à d’autres populations de la même espèce (Stewart et Watkinson, 2004). Les populations du Manitoba pourraient représenter une composante importante de la diversité génétique de l’espèce. Par des études scientifiques sur ces populations, il sera peut-être possible de mieux comprendre quand et par quelle voie de dispersion les poissons sont parvenus au Manitoba après les glaciations (Houston, 1996). Les études pourraient aussi fournir des données sur l’adaptation génétique des espèces près de la limite de leur aire de répartition.