Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur la lampsile jaune (Lampsilis cariosa) au Canada - Mise à jour

Sommaire biographique des rédacteurs du rapport

Toute sa vie, Derek Davis s’est intéressé à l’histoire naturelle et aux paysages; il s’intéresse particulièrement à la diversité et à la zoogéographie des mollusques. Après des études à Londres, il a obtenu en 1960 un baccalauréat en géologie, zoologie et botanique de l’Université de Londres. Au cours des cinq années qui ont suivi, il a effectué des relevés marins de sites de production d’électricité au Royaume-Uni, continué de s’intéresser à l’histoire naturelle, participé à un recensement cartographique de 10 km² de mollusques non marins et organisé des activités de conservation de la nature pour les jeunes en Grande-Bretagne et dans le nord-ouest de l’Europe. Il a immigré au Canada en 1965 et obtenu en 1972 un doctorat en biologie de l’Université Dalhousie, à Halifax, pour son étude sur l’écologie de la littorine rugueuse. Il est entré au Nova Scotia Museum en 1968 à titre de conservateur en chef des collections scientifiques. Administration, gestion, recherche et projets d’interprétation y étaient au nombre de ses activités. Par l’entremise du comité du gouvernement provincial sur l’aménagement du territoire, il a participé à la préparation de politiques et de textes législatifs se rapportant au réseau des parcs provinciaux, à la Special Places Protection Act et à la protection des habitats fauniques. Ces travaux ont notamment permis la production d’un important ouvrage de référence en deux volumes, The Natural History of Nova Scotia, publié d’abord en 1984 et révisé en 1996. Il a administré les collections d’invertébrés non arthropodes du musée et y a ajouté nombre de mollusques et d’autres invertébrés marins, dulcicoles et terrestres, principalement de Nouvelle-Écosse. Il a publié de nombreux articles et rapports. Il a pris sa retraite du Nova Scotia Museum en 1994, mais il y demeure chercheur associé. Derek Davis est membre de l’Ecology Action Centre, de l’American Malacological Society, de la Marine Biological Association of the United Kingdom, de la Malacological Society of London et d’autres sociétés scientifiques.

Kellie White a obtenu son baccalauréat en écologie et évolution en 1994 et terminé sa maîtrise en zoologie en 1997 à l’Université Western Ontario; son mémoire de maîtrise portait sur l’écologie des mulettes. Elle a ensuite travaillé au Center for Ecology and Conservation Biology de l’Université de Boston, dont elle a coordonné le programme d’écologie tropicale de 1998 à 2000. En 2001, elle a commencé à travailler pour le Programme d’action des zones côtières de l’Atlantique – secteur de l’île du Cap-Breton en tant que chercheure en écologie, avec pour centres d’intérêt la conservation de la faune, l’éducation et la restauration des habitats. Dans le cadre de ces travaux, elle a effectué des recherches sur le Lampsilis cariosa dans la rivière Sydney, évalué et rétabli plus de 100 km d’habitat du poisson en eau douce et élaboré des programmes de surveillance communautaire des mulettes, des estuaires et des oiseaux aquatiques migrateurs à l’île du Cap-Breton.

Donald McAlpine est titulaire d’un doctorat de l’Université du Nouveau-Brunswick; il est actuellement conservateur (zoologie) au département des Sciences naturelles du Musée du Nouveau-Brunswick (MNB). Il occupe également des postes auxiliaires à l’Université du Nouveau-Brunswick et à l’Université Dalhousie. Avant son entrée au MNB en 1981, il a travaillé  pour divers organismes scientifiques et de conservation au Canada, au Royaume-Uni, en Islande et au Panama.