Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur la lamproie du Nord (populations des Grands Lacs - du haut Saint-Laurent et population de la Saskatchewan – Nelson) au Canada - Mise à jour

Sommaire de l’évaluation

 

Sommaire de l’évaluation – Avril 2007

Nom commun : Lamproie du Nord – Populations des Grands Lacs - du haut Saint-Laurent

Nom scientifique : Ichthyomyzon Fossor

Statut : Préoccupante

Justification de la désignation : Cette espèce non parasite est présente dans les cours d'eau du bassin des Grands Lacs (à l'exception du lac Ontario) et dans le sud-ouest du Québec. Dans le bassin des Grands Lacs, qui couvre la majeure partie de son aire de répartition, environ 50 % des cours d'eau où la présence de l'espèce est connue sont visés par des traitements chimiques continus afin de lutter contre la lamproie marine, ce qui cause la mort des larves de cette espèce. Cependant, dans les cours d'eau non traités, l'espèce demeure abondante.

Répartition : Ontario, Québec

Historique du statut : L'espèce était considérée comme étant une seule unité et a été désignée « préoccupante » en avril 1991. Lorsque l'espèce a été divisée en unités séparées en avril 2007, l'unité « populations des Grands Lacs - du haut Saint-Laurent » a été désignée « préoccupante ». Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

 

Sommaire de l’évaluation – Avril 2007

Nom commun : Lamproie du Nord – Population de la Saskatchewan - Nelson

Nom scientifique : Ichthyomyzon Fossor

Statut : Données insuffisantes

Justification de la désignation : Cette espèce non parasite n'a fait l'objet d'aucun relevé ciblé et exhaustif depuis la première fois où sa présence a été rapportée au Manitoba, à la fin des années 1970. La répartition et la situation des populations de cette espèce ne sont donc pas bien connues.

Répartition : Manitoba

Historique du statut : L'espèce était considérée comme étant une seule unité et a été désignée « préoccupante » en avril 1991. Lorsque l'espèce a été divisée en unités séparées en avril 2007, l'unité « population de la Saskatchewan - Nelson » a été classée dans la catégorie « données insuffisantes ». Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.