Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur la lamproie du Nord (populations des Grands Lacs - du haut Saint-Laurent et population de la Saskatchewan – Nelson) au Canada - Mise à jour

Résumé technique: Grands Lacs – haut Saint-Laurent

Ichthyomyzom fossor

Lamproie du Nord – Northern brook lamprey

Répartition au Canada :

Ontario, Québec (Grands Lacs – haut Saint-Laurent)

Information sur la répartition

Superficie de la zone d’occurrence (km²) au Canada – Fondée sur la figure 2

280 000 km²

Préciser la tendance (en déclin, stable, en croissance, inconnue).

Stable

Y a-t-il des fluctuations extrêmes dans la zone d’occurrence (ordre de grandeur > 1)?

Non

Superficie de la zone d’occupation (km²) Fondée sur le tableau 1 (le total de la largeur des cours d’eau multiplié par la longueur occupée)

> 26 km² < 31 km²

Préciser la tendance (en déclin, stable, en croissance, inconnue).

En déclin

Y a-t-il des fluctuations extrêmes dans la zone d’occupation (ordre de grandeur > 1)?

Non

Nombre d’emplacements actuels connus ou inférés.

36 cours d’eau

Préciser la tendance du nombre d’emplacements (en déclin, stable, en croissance, inconnue).

En déclin (11 cours d’eau ne sont plus occupés depuis la période de 1960 à 1989; 7 nouveaux cours d’eau ont été répertoriés depuis 1990 : 3 en Ontario et 4 au Québec.

Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre d’emplacements (ordre de grandeur > 1)?

Non

Tendances en matière d’habitat : préciser la tendance de l’aire, de l’étendue ou de la qualité de l’habitat (en déclin, stable, en croissance ou inconnue).

Maintenant stable

Information sur la population

Durée d’une génération (âge moyen des parents dans la population : indiquer en années, en mois, en jours, etc.).

6 ans

Nombre d’individus matures (reproducteurs) au Canada (ou préciser une gamme de valeurs plausibles).

Inconnu

Tendance de la population quant au nombre d’individus matures en déclin, stable, en croissance ou inconnue.

En déclin

S’il y a déclin, % du déclin au cours des dernières/prochaines dix années ou trois générations, selon la plus élevée des deux valeurs (ou préciser s’il s’agit d’une période plus courte).

Inconnu

Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre d’individus matures (ordre de grandeur > 1)?

Non

La population totale est-elle très fragmentée (la plupart des individus se trouvent dans de petites populations, relativement isolées [géographiquement ou autrement] entre lesquelles il y a peu d’échanges, c.-à-d. migration réussie de < 1 individu/année)?

Non

Préciser la tendance du nombre de populations (en déclin, stable, en croissance, inconnue).

3 cours d’eau sur 9 non répertoriés dans le bassin du lac Supérieur au cours des 15 dernières années (environ 3 générations)

Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre de populations (ordre de grandeur > 1)?

Non

Énumérer les populations et donner le nombre d’individus matures dans chacune.

 

Menaces (réelles ou imminentes pour les populations ou les habitats)

Les traitements aux lampricides des populations cohabitant avec la lamproie marine; les obstacles dans les cours d’eau entravant le flux génétique; la sédimentation.

Effet d’une immigration de source externe

Statut ou situation des populations de l’extérieur?

États-Unis : Stable [autres compétences ou agences]

Une immigration a-t-elle été constatée ou est-elle possible?

Possible, mais peu probable en raison du comportement non-migrateur.

Des individus immigrants seraient-ils adaptés pour survivre au Canada?

Oui

Y a-t-il suffisamment d’habitats disponibles au Canada pour les individus immigrants?

Oui

La possibilité d’une immigration de populations externes existe-t-elle?

Non

Autre statut

COSEPAC : Espèce préoccupante (1991)
Classé en péril (imperiled) (S2) au Manitoba, vulnérable (vulnerable) (S3) en Ontario et au Québec.]

Statut : Espèce préoccupante

Code alphanumérique :  Sans objet

Justification de la désignation : Cette espèce non parasite est présente dans les cours d’eau du bassin des Grands Lacs (à l’exception du lac Ontario) et dans le sud-ouest du Québec. Dans le bassin des Grands Lacs, qui couvre la majeure partie de son aire de répartition, environ 50 % des cours d’eau où la présence de l’espèce est connue sont visés par des traitements chimiques continus afin de lutter contre la lamproie marine, ce qui cause la mort des larves de cette espèce. Cependant, dans les cours d’eau non traités, l’espèce demeure abondante.

Applicabilité des critères

  • Critère A (Population globale en déclin) : Ne répond pas au critère
  • Critère B (Petite aire de répartition, et déclin ou fluctuation) : Ne répond pas au critère
  • Critère C (Petite population globale et déclin) : Ne répond pas au critère
  • Critère D (Très petite population ou aire de répartition limitée) : Ne répond pas au critère
  • Critère E (Analyse quantitative) : Ne répond pas au critère