Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur la lamproie du Nord (populations des Grands Lacs - du haut Saint-Laurent et population de la Saskatchewan – Nelson) au Canada - Mise à jour

Importance de l'espèce

Les lamproies constituent les vertébrés vivants les plus anciens. Elles fournissent un aperçu des origines et de l’évolution des vertébrés. Les lamproies ont été utilisées couramment dans le cadre d’études en laboratoire portant sur de nombreux sujets, tels que la biologie du développement et la neurobiologie (Moyle et Cech, 2004).

Des études supplémentaires sur la lamproie du Nord et son espèce sœur parasite, la lamproie argentée, pourraient fournir un aperçu de l’évolution d’autres stratégies d’alimentation, et mener à la découverte de nouvelles façons de lutter contre les lamproies marines introduites. En raison de leur nature sédentaire, les larves de lamproie ont été utilisées en tant que bio-indicateurs de contaminants organochlorés en eau douce (Renaud et al., 1995; Renaud et al., 1999).

Les larves de lamproie du Nord filtreuses jouent sans doute un rôle dans le cycle nutritif des cours d’eau qu’elles occupent.