Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur l’onagre à fruits tordus (Camissonia contorta) au Canada

Résumé technique

Camissonia contorta

Onagre à fruits tordus – Contorted-pod Evening-primrose

Répartition au Canada :

Répartition au Canada : Colombie-Britannique

Information sur la répartition

Superficie de la zone d’occurrence (km²) au Canada

Aire englobant toutes les populations à l’exclusion de l’océan :  750 km²

Préciser la tendance (en déclin, stable, en croissance, inconnue).

Stable

Y a-t-il des fluctuations extrêmes dans la zone d’occurrence (ordre de grandeur > 1)?

Non

Superficie de la zone d’occupation (km²)

Somme des aires occupées par les populations existantes. << 1 km²

Préciser la tendance (en déclin, stable, en croissance, inconnue).

En déclin

Y a-t-il des fluctuations extrêmes dans la zone d’occupation (ordre de grandeur > 1)?

Non

Nombre d’emplacements actuels connus ou inférés.

Sept

Préciser la tendance du nombre d’emplacements (en déclin, stable, en croissance, inconnue).

En déclin

Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre d’emplacements (ordre de grandeur > 1)?

Non

Tendance de l’habitat : préciser la tendance de l’aire, de l’étendue ou de la qualité de l’habitat (en déclin, stable, en croissance, inconnue).

En déclin

Information sur la population

Durée d’une génération (âge moyen des parents dans la population : indiquer en années, en mois, en jours, etc.).

5 mois

Nombre d’individus matures (reproducteurs) au Canada (ou préciser une gamme de valeurs plausibles).

De 3 500 à 4 500

Tendance de la population quant au nombre d’individus matures en déclin, stable, en croissance ou inconnue.

En déclin

S’il y a déclin, % du déclin au cours des dernières/prochaines dix années ou trois générations, selon la plus élevée des deux valeurs (ou préciser s’il s’agit d’une période plus courte).

Estimé à 35 %

Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre d’individus matures (ordre de grandeur > 1)?

Inconnu

La population totale est-elle très fragmentée (la plupart des individus se trouvent dans de petites populations relativement isolées [géographiquement ou autrement] entre lesquelles il y a peu d’échanges, c.-à-d. migration réussie < 1 individu/année)?

Oui

Préciser la tendance du nombre de populations (en déclin, stable, en croissance, inconnue).

En déclin

Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre de populations (ordre de grandeur > 1)?

Non

Énumérer les populations et donner le nombre d’individus matures dans chacune :

  1. 253
  2. De 500 à 1 000
  3. De 200 à 250
  4. De 700 à 750
  5. 2 000
  6. 100
  7. 20

Menaces (menaces réelles ou imminentes sur les populations ou les habitats)

Menaces réelles : transformation importante et récente de l’habitat; activités récréatives causant un piétinement et circulation de VTT; plantes envahissantes; herbivores introduits (lapin à queue blanche).

Menaces possibles et probables : altération de la dynamique dunaire; déclin démographique dû à la petite taille de certaines populations.

Effet d’une immigration de source externe

Statut ou situation des populations de l’extérieur

États-Unis : NatureServe – non en péril

Une immigration a-t-elle été constatée ou est-elle possible?  

Non

Des individus immigrants seraient-ils adaptés pour survivre au Canada?

Probablement

Y a-t-il suffisamment d’habitat disponible au Canada pour les individus immigrants?

Oui

La possibilité d’une immigration de populations externes existe-t-elle?

Non

Statut existant

COSEPAC : En voie de disparition (2006)

Colombie-Britannique : Liste rouge; S1

Statut et justification de la désignation

Statut : En voie de disparition

Code alphanumérique : B1ab(ii,iii,iv,v) + 2ab(ii,iii,iv,v)

Justification de la désignation : Une plante herbacée annuelle restreinte à plusieurs habitats côtiers sablonneux, secs et ouverts, de très petite taille. Les petites populations fragmentées sont touchées par la perte continue d’habitat, l’utilisation intense à des fins récréatives et la compétition avec plusieurs plantes exotiques envahissantes.

Applicabilité des critères

  • Critère A (Population globale en déclin) : Menacée, A2ce + 3ce, en raison d’un déclin probable dans le passé et d’un présumé déclin futur des populations d’au moins 30 %, d’après les pertes d’habitat et la détérioration de la qualité de l’habitat causées par l’usage récréatif de l’habitat de l’espèce et l’expansion des plantes envahissantes sur une période de 10 ans.
  • Critère B (Petite aire de répartition, et déclin ou fluctuation) : Menacée, B1ab(ii,iii,iv,v) + 2ab(ii,iii,iv,v), en raison des très petites zones d’occurrence et d’occupation, de la grande fragmentation des populations et du déclin attribuable à la disparition récente d’une population, de la réduction de la zone d’occupation, d’une détérioration de la qualité de l’habitat et d’un déclin du nombre d’individus.
  • Critère C (Petite population globale et déclin) : s.o. La taille de la population est inférieure à 10 000 individus, mais aucun autre critère n’est satisfait dans cette catégorie.
  • Critère D (Très petite population ou aire de répartition limitée) : Menacée, D2; zone d’occupation inférieure à 20 km² et menaces permanentes provenant de l’usage récréatif de l’habitat de l’espèce et de l’expansion des plantes exotiques envahissantes.
  • Critère E (Analyse quantitative) : Aucune