Avertissement Cette page Web a été archivée dans le Web.

Contenu archivé

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique sur les communications et l'image de marque.

Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Rapport annuel du COSEPAC - 2006

Item II – Élection à la présidence du COSEPAC

Conformément aux procédures établies dans le Manuel des opérations et des procédures du COSEPAC, un comité de nomination a été constitué en mai 2005, en prévision de l'élection d'un nouveau président du COSEPAC, car le second mandat de M. Marco Festa-Bianchet (Ph.D.) à la présidence du COSEPAC devait arriver à terme à la fin de la Réunion d'évaluation des espèces tenue en avril 2006. M. René Belland (Ph.D.), coprésident du Sous-comité des spécialistes des plantes et lichens du COSEPAC, a présidé le Comité de sélection. Un certain nombre de mises en candidature ont été reçues, mais, par la suite, tous les candidats se sont désistés, à l'exception d'un seul, M. Jeffrey Hutchings (Ph.D.), membre scientifique non gouvernemental de la Dalhousie University.

Lors de la Réunion d'évaluation des espèces tenue en avril 2006, M. René Belland a présenté M. Hutchings comme étant le candidat au poste de président du COSEPAC; M. Hutchings s'est ensuite adressé aux membres et leur a exposé de quelle façon ses connaissances, son expérience et son engagement envers le travail du COSEPAC renforceraient son aptitude à présider le Comité. Les membres ont voté et, à la suite du scrutin, M. Hutchings a été proclamé président du COSEPAC pour un mandat de deux ans qui prend effet le 1er mai 2006.

Les membres ont félicité M. Hutchings pour son élection à la présidence et ont vivement loué M. Marco Festa-Bianchet pour la contribution exceptionnelle qu'il a apportée au COSEPAC en tant que président du Comité au cours des quatre dernières années.