Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur la chauve-souris blonde (Antrozous pallidus) au Canada - Mise à jour

Protection

L’A. pallidus est rare et réparti extrêmement localement en Colombie-Britannique, mais il est commun dans une grande partie de son aire de répartition, particulièrement dans le Sud-Ouest des États-Unis. Une seule capture sur 28 a été réalisée sur des terres protégées (soit la réserve faunique du lac Vaseux; Robertson, 1998), et les parcs et les réserves écologiques, territoires jouissant d’une protection juridique, n’occupent que 1 p. 100 de la région de l’Okanagan (Durance, 1992). Le plateau d’Inkaneep, où les taux de capture de l’espèce ont été les plus élevés, se trouve sur la réserve d’Inkaneep, où le risque de dégradation de l’habitat lié aux activités d’expansion a été dans le passé moins important que dans le reste de la région (Chapman et al., 1994). Cependant, on a récemment entrepris de convertir en vignobles certains pâturages de la réserve, ce qui rétrécira probablement l’habitat d’alimentation de la chauve-souris blonde (Brigham, comm. pers.), et la construction projetée d’un hôtel-casino assorti de condominiums (Bailey, 1995) pourrait aussi perturber l’habitat de cette espèce (Nagorsen, comm. pers.).