Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur la couleuvre fauve de l'Est population carolinienne et population des Grands Lacs et du Saint-Laurent au Canada - Mise à jour

logo du COSEPAC

COSEPAC
Sommaire de l’évaluation

Sommaire de l’évaluation– Avril 2008

Nom commun :
Couleuvre fauve de l'Est -population carolinienne

Nom scientifique :
Elaphegloydi

Statut :
En voie de disparition

Justification de la désignation :
L'espèce est confinée à quelques petites zones de plus en plus isolées qui font l'objet d'une agriculture intensive, où l'on enregistre une forte population humaine ainsi qu'une densité très élevée de routes. Les routes fragmentent les populations, ce qui augmente la probabilité de disparition du pays. La région ne renferme pas de grandes zones protégées exemptes de routes pour l'espèce. L'espèce fait aussi l'objet de persécution et de collecte illégale pour le commerce des espèces sauvages.

Répartition :
Ontario

Historique du statut :
L'espèce a été considérée comme une seule unité et a été désignée « menacée » en avril 1999 et en mai 2000. Division en deux populations en avril 2008. La population carolinienne a été désignée « en voie de disparition » en avril 2008.Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

 

 

Sommaire de l’évaluation– Avril 2008

Nom commun :
Couleuvre fauve de l'Est - population des Grands Lacs et du Saint-Laurent

Nom scientifique :
Elaphe gloydi

Statut :
En voie de disparition

Justification de la désignation :
Dans cette région, cette espèce nage de longues distances, souvent dans des eaux libres, froides et houleuses où elle est sujette à une mortalité attribuable à la circulation accrue de bateaux. L'espèce est également très vulnérable à la perte de l'habitat, car elle est confinée à une bande étroite du littoral où elle doit faire face à la construction de routes et à la modification de l'habitat découlant d'activités récréatives. L'habitat de l'espèce devient de plus en plus fragmenté au fur et à mesure que l'exploitation crée des zones inhabitables.

Répartition :
Ontario

Historique du statut :
L'espèce a été considérée comme une seule unité et a été désignée « menacée » en avril 1999 et en mai 2000. Division en deux populations en avril 2008. La population des Grands Lacs et du Saint-Laurent a été désignée « en voie de disparition » en avril 2008. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.