Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur la Moucherolle à côtés olive au Canada

Information sur l'espèce

Nom et classification

Nom scientifique : Contopus cooperi (Nuttall, 1831)
Nom français : Moucherolle à côtés olive
Nom anglais : Olive-sided Flycatcher
Classification : classe des Oiseaux; ordre des Passériformes; famille des Tyrannidés

Descriptionmorphologique

Le Moucherolle à côtés olive est un oiseau chanteur de taille moyenne, d’une longueur de 18 à 20 cm. Son plumage est gris-vert olive brunâtre profond sur le dessus, les côtés et les flancs, et contraste fortement avec le plumage blanc de la poitrine et du ventre. Les ailes sont foncées et présentent d’indistinctes barres alaires d’un gris pâle et une bordure blanche sur les rémiges tertiaires et les plumes secondaires intérieures. Les touffes blanches situées au-dessus des ailes, le long des côtés du croupion, sont aussi distinctives, mais ne sont pas toujours visibles. La queue est relativement courte. Le bec est gros, la mandibule supérieure est noirâtre et la mandibule inférieure est pâle et a le bout foncé. Les sexes sont semblables, bien que les mâles aient souvent les ailes plus longues (mâle : de 103 à 117mm, femelle : de 96 à 109 mm; Pyle, 1997). Les Moucherolles juvéniles ressemblent aux adultes, mais sont brunâtres sur le dessus, et leurs barres alaires et la bordure de leurs rémiges tertiaires sont chamois.

Le Moucherolle à côtés olive est bien connu pour sa tendance à se percher bien en vue sur la cime d’arbres ou de chicots de grande taille lorsqu’il cherche sa nourriture et pour son chant--un puissant sifflement de trois notes qui semble dire « Quick, THREE BEERS! » (« Vite, trois bières! »). Ce chant peut être entendu dans un rayon d’un kilomètre. Son cri caractéristique se compose d’une série de notes flutées, brèves et puissantes–« pip-pip-pip » ou « couic-couic-couic ». Il se distingue des Piouis de l’Est (C. virens) et de l’Ouest (C. sordidulus) par sa taille plus grande, son corps plus massif et son plumage particulier.

Description génétique

Il n’existe aucune information sur la structure génétique de la population canadienne.