Avertissement Cette page Web a été archivée dans le Web.

Contenu archivé

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique sur les communications et l'image de marque.

Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Plan de gestion du fondule barré (Fundulus diaphanus), population de Terre-Neuve, au Canada

Annexe 1 : Terminologie du tableau de classification des menaces

Il importe de connaître les caractéristiques de chaque menace pour savoir quels sont les effets de celle-ci sur la population de fondules barrés de Terre-Neuve et savoir aussi où des mesures peuvent être mises en œuvre pour gérer ou atténuer la menace. La terminologie utilisée est adaptée des « Lignes directrices pour l'identification et l'atténuation des menaces pesant sur les espèces en péril » (Environnement Canada, 2008).

étendue - Indique si la menace considérée se situe à l'échelle locale (ce qui signifie que l'information sur la menace vise un endroit en particulier ou une petite partie de l'aire de répartition de l'espèce) ou si elle porte sur toute l'aire de répartition de l'espèce (ce qui signifie que l'information sur la menace vise l'ensemble ou une grande partie de l'aire de répartition de l'espèce).

Existence - Indique si la menace considérée est passée (a contribué au déclin, mais n'influe plus sur l'espèce), actuelle (influe sur l'espèce maintenant), imminente (devrait influer sur l'espèce très prochainement) ou anticipée (peut influer sur l'espèce dans l'avenir), si son existence éventuelle est inconnue (pas d'information à son sujet) ou si elle est S.O. (sans objet). Le cas échéant, indique aussi s'il y a des différences dans l'existence de la menace à l'échelle des populations locales (ou de petites parties de l'aire de répartition) et à l'échelle de toute l'aire de répartition.

Fréquence - Indique si la menace considérée est ponctuelle, saisonnière (soit que l'espèce est migratrice, soit que la menace ne se présente qu'à certaines périodes de l'année, ces périodes étant précisées), constante (en cours) ou récurrente (se produit de temps et temps, mais non de façon annuelle ou saisonnière) ou si sa fréquence est inconnue. Le cas échéant, indique aussi s'il y a des différences dans la fréquence de la menace à l'échelle des populations locales (ou de petites parties de l'aire de répartition) et à l'échelle de toute l'aire de répartition.

Certitude du lien causal - Indique si les meilleurs renseignements disponibles quant à la menace considérée et à ses effets sur la viabilité de la population sont d'une fiabilité élevée (lien de causalité avéré entre la menace et le stress connexe sur la viabilité de la population), moyenne (corrélation entre la menace et la viabilité de la population, opinion d'expert, etc.), ou faible (menace seulement présumée ou plausible). Il doit s'agir ici d'une appréciation générale du degré de certitude associé à la menace, qui à son tour donne une indication sur le risque d'erreur dans la perception de la menace. Le cas échéant, indique aussi s'il y a des différences dans la certitude de l'information à l'échelle des populations locales (ou de petites parties de l'aire de répartition) et à l'échelle de toute l'aire de répartition.

Gravité - Indique si la menace considérée a des effets dont la gravité est élevée (effets très importants à l'échelle de la population), moyenne, faible ou inconnue. Le cas échéant, indique aussi s'il y a des différences dans la gravité des effets à l'échelle des populations locales (ou de petites parties de l'aire de répartition) et à l'échelle de toute l'aire de répartition.

Degré de préoccupation - Indique si la gestion de la menace considérée représente une préoccupation d'un niveau élevé, moyen ou faible pour le rétablissement de l'espèce, compte tenu de tous les autres facteurs. Cette appréciation peut notamment tenir compte de la capacité d'atténuer ou d'éliminer la menace.

Possibilité d'atténuation - Indique si l'éventualité de l'atténuation de la menace associée à l'activité considérée est élevée (des mesures d'atténuation sont déjà en place ou on sait quelles mesures d'atténuation doivent être prises), moyenne (des mesures d'atténuation sont possibles ou ont été recommandées), faible (il n'y a pas de mesures d'atténuation en place ou on n'en connaît aucune) ou inconnue (absence de données).